La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 092,38
    -175,05 (-1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Ruptures de produits dans les supermarchés : un manque à gagner de 3,5 milliards d'euros

Julien Sarboraria

Depuis plusieurs mois, les rayons vides ou clairsemés se multiplient dans les supermarchés. Et la tendance s'est accentuée. Selon NielsenIQ, en seulement un mois, "le taux de ruptures a une nouvelle fois augmenté pour atteindre 5,8 % fin octobre", soit une hausse de 1,7 % comparée à la même période l'an dernier. Or, ce phénomène a de lourdes répercussions. Il représente en effet un manque à gagner de 3,5 milliards d'euros depuis le début de 2022 pour les hypers et les supermarchés, indique le journal Les Échos, vendredi 4 novembre.

Sur une année pleine, la perte devrait atteindre 4,4 milliards d'euros, selon le panéliste. "C'est du jamais-vu depuis la crise du Covid, indique Myriam Qadi, chargée d'études chez NielsenIQ. En 2020, certaines catégories de produits étaient concernées, comme la farine, le sucre ou le savon. Aujourd'hui, tous les rayons perdent des points."

Il faut ainsi compter en moyenne quatre jours avant de voir le produit recherché réapprovisionné. Les rayons de l'épicerie et ceux du frais sont les plus touchés. Parmi les denrées rares figurent notamment la moutarde, la vinaigrette, la mayonnaise, la sauce soja, et au rayon frais, ce sont les saucisses et le jambon qui commencent à se faire rares. Les boissons sont également impactées, où les eaux gazeuses et les eaux plates sont de moins en moins présentes. Du côté des produits non alimentaires, ce sont les cotons-tiges et les masques qui deviennent recherchés. Les causes de ces ruptures sont nombreuses, climatiques, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Samsung Galaxy Tab A8 est à un prix vraiment irrésistible chez Amazon
Playmobil : jusqu'à -52% à saisir ces offres flash limitées ce jeudi chez Amazon
Stock PS5 : la console est-elle disponible en ce premier week-end de novembre ?
Samsung Galaxy S21 FE : offrez-vous le smartphone avec 31% de remise chez Amazon
Cet aspirateur-robot lavant passe à moins de 140 euros chez Amazon (offre limitée)