La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 804,50
    +296,68 (+1,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Roselyne Bachelot va retrouver les "Grosses Têtes" à la rentrée

L'ex-ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, en mars 2022. - Sameer Al-DOUMY - AFP
L'ex-ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, en mars 2022. - Sameer Al-DOUMY - AFP

Retour aux Grosses Têtes. Roselyne Bachelot, ministre de la Culture du précédent gouvernement, retourne à la vie civile, et retrouvera le programme de RTL à la rentrée, comme elle l'a confié au Parisien ce mercredi, expliquant: "C'est une émission que j'aime beaucoup".

"Je retrouve mon activité précédente. Je suis pleine de joie que Laurent Ruquier, avec qui j’ai des liens très forts, me l’ait à nouveau proposé. Nous en avions convenu. Je laisse évidemment passer ces trois mois et demi de ressourcement et je reprendrai les choses à la rentrée.

Roselyne Bachelot a cédé son poste de ministre de la Culture à Rima Abdul-Malak en mai dernier.

"Instrumentalisée d’aucune façon "

En 2020, alors qu'elle était ministre de la Culture depuis quelques mois, Roselyne Bachelot avait défendu, sur BFMTV, le programme, accusé par l'AJL, association des journalistes lesbiennes, gay bi trans et intersexe de propos discriminants.

"C'est une émission de divertissement. J'ai beaucoup ri aux Grosses Têtes et je continuerai de rire aux Grosses Têtes. (...) Il n'y a pas mort d'homme et il n'y a pas mort de femme".

Roselyne Bachelot, 75 ans, est sociétaire des Grosses Têtes depuis 2015. En juillet 2021, interrogée par LCI sur l'apparente contradiction entre le ton de l'émission et le ministère dont elle venait d'hériter, elle avait défendu une "magnifique émission populaire avec un côté de rigolade, mais aussi un côté culturel".

"Les gens feront les piques qu’ils veulent sur le gouvernement et moi je ferai celles que je veux", livre-t-elle au Parisien. (...) Les Grosses Têtes, ce n’est pas le lieu d’un débat politique. Mais je ne serai instrumentalisée d’aucune façon", promet-elle.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles