La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 472,35
    -41,04 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 725,39
    -29,21 (-0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0178
    -0,0072 (-0,70 %)
     
  • Gold future

    1 792,40
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    22 945,75
    -12,67 (-0,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,53
    -0,48 (-0,54 %)
     
  • DAX

    13 573,93
    -88,77 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 439,74
    -8,32 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2072
    -0,0086 (-0,71 %)
     

Restrictions de gaz dans l'Union : risques d'effets "désastreux" pour les entreprises

Des réductions de production imposées aux entreprises pour limiter la consommation de gaz pourraient avoir "des effets économiques désastreux et un impact souvent irréversible", a averti mercredi 20 juillet BusinessEurope, une organisation représentant le patronat européen. "Des baisses forcées de production (...) doivent rester une option de tout dernier recours. Il faut d'abord tout faire pour éviter d'en arriver là", notamment en diversifiant les fournisseurs d'énergie et en utilisant "des mécanismes de marché", a estimé dans un communiqué Markus Beyrer, directeur général de BusinessEurope, après la présentation par la Commission européenne d'un plan de réduction de la consommation de gaz.

Ce mercredi 20 juillet, Bruxelles a accusé la Russie d'utiliser le gaz "comme une arme" contre l'UE en réduisant drastiquement ses approvisionnements, appelant les Vingt-Sept à se préparer à une possible interruption totale. "La Russie pratique un chantage, elle utilise le gaz comme une arme. Et si jamais il devait y avoir une rupture majeure voire une interruption totale des livraisons de gaz (russe), l'Europe devra être prête", a-t-elle déclaré, en présentant un plan de Bruxelles pour réduire la consommation de gaz de l'UE.

La Commission a demandé aux Vingt-Sept de réduire volontairement de 15% leur demande de gaz sur les huit prochains mois, afin de surmonter la chute des livraisons russes. Le plan dévoilé par la Commission européenne, qui sera discuté par les Etats membres, prévoit que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : la Bourse de Paris attendue proche de l'équilibre avant la réunion de la BCE
Thales atteint un niveau de commandes record au premier semestre avec le Rafale
Malgré la Chine et les problèmes d'approvisionnement, Tesla engrange des profits en forte hausse
Just Eat Takeaway pourrait se séparer de dizaines de livreurs en France
Uber files : un syndicat de taxis porte plainte contre Emmanuel Macron

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles