La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 111,39
    -170,78 (-1,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Un restaurant dans la prison des Baumettes à Marseille où ce sont les détenus qui font le service

Klaus Vedfelt / Getty Images

Des prisonniers des Baumettes à Marseille enfilent le tablier. Mardi 15 novembre, le restaurant "Les Beaux Mets" a ouvert ses portes. Cet établissement d'apparence classique possède une particularité : les serveurs et les cuisiniers sont tous des détenus, rapporte France Bleu Provence. Ce projet a pu voir le jour grâce à l'association Festin et à l'administration pénitentiaire.

Installé au sein même de la maison d'arrêt marseillaise, le restaurant est tenu par 13 prisonniers en fin de peine (entre six mois et deux ans avant leur sortie). Quant aux clients, ils viennent de l'extérieur et comme pour tout établissement de restauration, il est possible de venir y manger le midi, du lundi au vendredi, sur réservation. Petite différence néanmoins : pas d'alcool au menu. La salle peut accueillir une quarantaine de personnes. Pour pouvoir déjeuner, les clients doivent obligatoirement présenter un casier judiciaire vierge, réserver au moins 72 heures à l'avance et laisser leur smartphone à l'entrée.

Un projet d'insertion qui ravit les détenus. "Il y a une partie des choses que je savais faire et une grande partie qu'on m'a apprise, comme le vocabulaire ou utiliser certains ustensiles (...). Ça pourra être utile pour travailler comme serveur dans un restaurant", confie au micro de France Bleu Kaha, un détenu apprenti serveur. "Les cellules sont juste en face, mais on n'y pense pas. Quand on est en cuisine, on oublie carrément la détention", s'enthousiasme pour sa part Karim, détenu et cuisinier. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Etats-Unis : la Fed tempère, une hausse des taux moins forte envisagée ?
Bourse : gare au CAC 40, à l'Europe et aux Etats-Unis, préférez les actions de croissance et du Japon selon Pictet AM
Audiences radio : RTL et Europe 1 atteignent des niveaux historiquement bas
Un guichet unique désormais accessible pour les formalités des entreprises
Alstom profite enfin du rachat de Bombardier Transport : le conseil Bourse