La bourse ferme dans 7 h 13 min
  • CAC 40

    6 521,38
    -3,06 (-0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 747,60
    -9,62 (-0,26 %)
     
  • Dow Jones

    32 832,54
    +29,04 (+0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0224
    +0,0029 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    1 805,50
    +0,30 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    23 319,12
    -135,05 (-0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    556,58
    +13,70 (+2,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,45
    -1,31 (-1,44 %)
     
  • DAX

    13 644,54
    -43,15 (-0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 482,42
    +0,05 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,14 (-0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 140,06
    -5,13 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • HANG SENG

    20 011,70
    -34,07 (-0,17 %)
     
  • GBP/USD

    1,2095
    +0,0013 (+0,11 %)
     

Rebond des cours du pétrole avant le sommet de l'Opep+

Les prix du pétrole repartent à la hausse. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre a grappillé 0,50% à 100,54 dollars le mardi 2 août. Plus tôt en séance, il perdait 0,76%. Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison en septembre a avancé de 0,59% à 94,42 dollars alors qu'il en gagnait autant quelques heures avant.

Les cours avaient fortement fléchi la veille en raison de la faiblesse des indices PMI manufacturiers de juillet dans le monde. Ils se sont redressés dans l'attente de la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix partenaires au sein de l'accord Opep+, mercredi à Vienne, le siège du groupe.

Sur le papier, l'Opep+ a mis un terme aux réductions de la production opérées en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19 et de l'effondrement de la demande, "bien que de nombreux membres aient du mal à respecter leurs quotas totaux", notait Stephen Innes, analyste chez SPI. "D'octobre 2021 à juin 2022, la production a été largement inférieure aux augmentations promises", poursuit-il.

La rencontre par visioconférence est entourée de beaucoup plus d'incertitudes que les réunions précédentes, l'alliance n'évoluant plus selon "une trajectoire préétablie", soulignait Craig Erlam, d'Oanda. "La décision qui sera prise cette semaine nous dira à quel point le groupe est encore uni, à quel point il est déterminé à rééquilibrer le marché et si Joe Biden a une quelconque influence sur le cartel", estime-t-il alors (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Othman Nasrou : "c’est l’Etat, avec sa dépense publique excessive, qui pèse sur le pouvoir d’achat"
Pékin annonce des sanctions commerciales contre Taïwan suite à la visite de Pelosi
La Société Générale annonce de lourdes pertes, plombée par son retrait de Russie
Les mesures phares de la loi pouvoir d’achat, les taux de crédit grimpent encore… Le flash éco du jour
Remise carburant, bouclier tarifaire sur l'énergie... Le Sénat adopte le second volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles