Marchés français ouverture 45 min
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 940,24
    -1,90 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0080
    -0,0012 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    19 822,11
    +58,20 (+0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    22 643,54
    -802,57 (-3,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    541,98
    -15,75 (-2,82 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     

Rachat d’EDF : l’État va débourser 9,7 milliards d’euros

L’État a l’intention d’acquérir les 15,9 % du capital qui ne lui appartiennent pas en lançant une offre publique d’achat simplifiée.  - Credit:SEBASTIEN BOZON / AFP
L’État a l’intention d’acquérir les 15,9 % du capital qui ne lui appartiennent pas en lançant une offre publique d’achat simplifiée. - Credit:SEBASTIEN BOZON / AFP

Annoncée par la Première ministre Élisabeth Borne début juillet dans son discours de politique générale, la renationalisation d'EDF est enclenchée. Dans un communiqué publié ce 19 juillet, Bercy a précisé la manière dont le gouvernement compte prendre le contrôle total de l'énergéticien, dont il détient aujourd'hui 84 % du capital, et permettre son retrait de la cote.

Et s'il choisit la voie la plus simple sans passer par une loi de nationalisation (la majorité relative à l'Assemblée nationale rendait l'opération périlleuse), elle n'est pas totalement dénuée d'obstacles. Concrètement, l'État a l'intention d'acquérir les 15,9 % du capital qui ne lui appartiennent pas en lançant une offre publique d'achat simplifiée, qui serait déposée début septembre auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), sous réserve que les crédits nécessaires soient approuvés par le Parlement dans le cadre de la loi de finances rectificative pour 2022, attendue cette semaine à l'Assemblée.

L'État propose 12 euros par action EDF. Un montant qui paraîtra maigre aux actionnaires individuels ayant déboursé 32 euros pour le titre lors de son introduction en 2005, mais qui représente « un bonus de 53 % par rapport au cours de Bourse de clôture du 5 juillet 2022 », a calculé le gouvernement, et « de 34 % par rapport à la moyenne du cours pondérée par les volumes des douze mois précédant le 5 juillet 2022 ». Les océanes (obligations convertibles) seront rachetées à 15,64 euros. « Le po [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles