La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 280,62
    -114,39 (-0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,0530
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 810,00
    -5,20 (-0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    16 109,03
    -142,81 (-0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    402,51
    +1,08 (+0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,01
    -0,21 (-0,26 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 402,80
    -79,65 (-0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 051,92
    -24,65 (-0,60 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2288
    +0,0032 (+0,26 %)
     

Résidences secondaires : pourquoi la surtaxe d’habitation va être étendue

alle12 / Getty images

Haro sur les résidences secondaires ! Pour son numéro de novembre, le “Grand rendez-vous de l’immobilier” (Capital / Radio immo) revient sur une mesure fiscale qui promet de faire couler beaucoup d’encre dans les prochains mois. Invité sur notre plateau, le député de la majorité Renaissance, Xavier Roseren, nous présente en détail l’amendement qu’il vient de faire voter en première lecture du projet de loi de finances, afin d’étendre la fameuse surtaxe d’habitation sur les résidences secondaires à davantage de zones touristiques.

Actuellement, cette surtaxe, qui permet aux édiles d’augmenter l’imposition de 5 à 60% sur les biens de villégiature, est cantonnée à quelques 1.140 communes en zones tendues. L’objectif du député est de pouvoir l’étendre à près de 5.000 villes, principalement sur les façades atlantique et méditerranéenne, en Corse et dans les zones de montagne.. Les critères précis d’éligibilité seront détaillés par décret, une fois le texte définitivement voté en deuxième lecture à l’Assemblée, ce qui - sauf coup de théâtre - devrait vraisemblablement se produire.

Avec cette hausse de la fiscalité, Xavier Roseren ne compte pas pousser les propriétaires à mettre leur bien en vente. "Il s’agit plutôt de dégager de nouvelles recettes pour les communes et de faciliter la construction de logements permanents", explique-t-il. En parallèle le député détaille une autre mesure de son texte, qui offre la possibilité d’augmenter la fiscalité des logements vacants (logements laissés (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : seules 6% des annonces de location respectent la loi
Immobilier neuf : les métropoles où certains appartements pourraient être bradés
Assurance emprunteur : les 5 obstacles qui disparaissent avec la nouvelle loi de libéralisation
Pourquoi les prix des logements neufs vont continuer de flamber en 2023
Piscines, panneaux photovoltaïques, abris de jardin… pourquoi ces installations vont vous coûter plus cher