Publicité
Marchés français ouverture 6 h 34 min
  • Dow Jones

    40 415,44
    +127,91 (+0,32 %)
     
  • Nasdaq

    18 007,57
    +280,63 (+1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    39 799,55
    +200,55 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0893
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 108,66
    -381,93 (-0,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 386,49
    -18,85 (-1,34 %)
     
  • S&P 500

    5 564,41
    +59,41 (+1,08 %)
     

Réouverture de l’aéroport international : un «retour à la vie normale» se profile en Nouvelle-Calédonie

Oliver Strewe

Ce dimanche 16 juin, le Haut-commissariat de la République, représentant de l'État français sur l'archipel de 270 000 habitants, «a décidé la réouverture en journée de l'aéroport international de Nouméa–La Tontouta» et «de repousser à 20 heure le début du couvre-feu à compter de lundi», contre 18 heures jusque-là, selon un communiqué. La décision de rouvrir l'aéroport a été prise en raison de «la circulation en journée (...) rendue possible sur la RT1», une double voie express reliant le centre de Nouméa à l'aéroport international de La Tontouta, rendue longtemps inaccessible à cause des nombreux barrages installés par les manifestants indépendantistes.

«La semaine dernière, l'aéroport était gardé par les forces de l'ordre avec des points de filtrage, seules les personnes autorisées pouvaient y accéder en empruntant des navettes dédiées obligatoires», a expliqué à l'AFP Charles Roger, directeur général des Chambres de commerce et d'industrie de Nouvelle-Calédonie. «À partir de lundi, les passagers pourront venir par leurs propres moyens à l'aéroport qui ne sera plus gardé par les forces de l'ordre. Toutes les compagnies pourront desservir l'aéroport, il n'y aura pas de restriction, y compris concernant le kérosène», a poursuivi M. Roger, précisant que l'idée était de faire arriver les vols en fin de matinée ou début d'après-midi.

Le Haut-commissariat a également repoussé de deux heures le début du couvre-feu (qui court jusqu'à 6 heures le lendemain) «au regard de l'amélioration (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Interdit en France mais très répandu en Espagne, ce médicament fait l’objet d’une enquête
Mini Babybel en plein boom : Bel recrute 100 salariés pour tenir la cadence
Défense : Russie, États-Unis, Inde… «une course aux armements nucléaires est en cours»
Législatives : prime Macron, retraites… Gabriel Attal riposte avec de nouvelles mesures
4 millions d’euros volés, 20 000 commandes jamais livrées : l’entreprise de vente de meubles n’existait pas