La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 800,91
    -31,63 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    12 469,58
    -174,88 (-1,38 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0220
    +0,0025 (+0,25 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    22 638,24
    -971,19 (-4,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    537,26
    -20,09 (-3,60 %)
     
  • S&P 500

    4 120,86
    -19,20 (-0,46 %)
     

Réforme de l'assurance chômage : les règles d'indemnisation prolongées jusqu'à fin 2023 ?

Un sursis pour les règles d'indemnisation des chômeurs. Censées expirer le 31 octobre, elles vont être prolongées pour avoir le temps d'évaluer les effets de la dernière réforme entrée en vigueur fin 2021, a indiqué, ce mardi 12 juillet, le ministre du Travail, Olivier Dussopt. "Ces règles sont en vigueur jusqu'au 31 octobre et nous travaillons pour voir comment les prolonger", a-t-il déclaré sur Sud Radio.

Il n'a pas précisé le nouveau terme, mais selon des sources syndicales, cette prolongation pourrait être d'un an ou jusqu'à fin 2023. Olivier Dussopt a rappelé que l'application de la réforme de 2019 a été retardée de deux ans du fait du Covid et des recours des syndicats devant le Conseil d'Etat. "Faisons d'abord un point sur l'utilité de ces nouvelles règles. Elles facilitent les recrutements, elles facilitent les incitations à l'emploi, mais nous avons quelques mois de recul seulement", a-t-il souligné.

L'Unédic n'a pas encore fait d'évaluation de cette réforme et elle n'est pas attendue avant plusieurs mois. Pour rappel, le nouveau mode de calcul du salaire journalier de référence (SJR), base de l'allocation chômage, est entré en vigueur le 1er octobre 2021. Cette mesure a été suivie au 1er décembre de la réforme des conditions d'éligibilité (six mois de travail et non plus quatre pour être indemnisé) et de la dégressivité de 30% (pour les chômeurs de moins de 57 ans ayant perçu une rémunération supérieure à 4.500 euros brut) qui s'applique au bout de six mois et non plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : quand peut-on retourner au bureau en cas de test positif ?
Dérogation scolaire : motifs, demande et modèle de lettre
Délit de marchandage : définition, effets et sanctions
Services à la personne : la revalorisation débloquée, voici ce qui attend les salariés du secteur
Réforme de l’entrepreneur individuel : n’oubliez pas les nouvelles mentions !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles