Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 041,02
    -630,02 (-1,59 %)
     
  • Nasdaq

    16 689,04
    -112,50 (-0,67 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0808
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 239,11
    -2 188,35 (-3,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,61
    -52,06 (-3,46 %)
     
  • S&P 500

    5 258,55
    -48,46 (-0,91 %)
     

La prolongation avec Nike, "une excellente nouvelle" pour la Fédération, selon Deschamps

La star des Bleus Kylian Mbappé avant un match amical contre l'Allemagne, le 23 mars 2024 à Lyon (FRANCK FIFE)
La star des Bleus Kylian Mbappé avant un match amical contre l'Allemagne, le 23 mars 2024 à Lyon (FRANCK FIFE)

La prolongation du contrat de Nike avec la Fédération française de football (FFF) et sa vitrine, l'équipe de France, est "une excellente nouvelle", a estimé mercredi le sélectionneur Didier Deschamps dans un entretien exclusif à l'AFP.

"Cette prolongation est une excellente nouvelle", assure le technicien. "Je suis d'abord et surtout très content pour la Fédération, l'ensemble des sélections nationales, le football féminin et le football amateur qui vont bénéficier de moyens importants dans les années à venir".

"Je me souviens qu'à mon arrivée en 2012, presque au début du partenariat avec Nike (entamé en 2011, NDLR), certains s'interrogeaient sur la pertinence de cet engagement", poursuit Deschamps. "En équipe de France, nous sommes tous conscients, que ce soit les joueurs ou les membres du staff, de nos responsabilités, notamment vis-à-vis des partenaires qui engagent leur image en s'affichant à nos côtés".

PUBLICITÉ

"Nous sommes très respectueux de nos partenaires et du public", insiste le champion du monde 2018. "Au-delà de nos résultats, l'équipe de France suscite un engouement très fort et c'est aussi un motif de fierté important pour moi".

La FFF et Nike ont annoncé mardi le renouvellement de leur partenariat, un très joli coup pour la FFF et un nouveau succès pour l'équipementier américain, qui a récemment chipé la sélection allemande à son principal concurrent, Adidas.

Cet accord, qui s'étalera entre 2026 et 2034, devrait aussi être une belle opération financière pour la FFF. Si son montant n'a pas été communiqué, il serait supérieur à celui conclu il y a 13 ans et qui rapporte entre 40 et 50 millions annuels à la "3F", selon plusieurs médias.

kn-eba/jac/jde