Marchés français ouverture 3 h 21 min
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • Nikkei 225

    26 619,53
    -534,30 (-1,97 %)
     
  • EUR/USD

    0,9638
    -0,0050 (-0,52 %)
     
  • HANG SENG

    17 939,69
    +6,42 (+0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    19 600,86
    -281,81 (-1,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    433,97
    -10,56 (-2,38 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     

Prix de l'électricité et du gaz : que va-t-il se passer après la fin du bouclier tarifaire ?

ampoule électrique et brûleur gaz
ampoule électrique et brûleur gaz

De 85 euros l'an dernier, à la même époque, à plus de 1 000 euros : le prix du MWh d'électricité sur les marchés de gros, pour début 2023, a atteint des sommets historiques en fin de semaine dernière. Même chose pour les cours du gaz, qui ont évolué à des niveaux plus vus depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, à plus de 300 euros le MWh. Dans ce contexte, la menace d'une explosion prochaine des factures d'énergie se fait de plus en plus précise dans l'esprit des ménages français.

Bruno Le Maire s'est employé ce week-end à les rassurer. La hausse des tarifs d'électricité et de gaz pour les consommateurs sera « contenue » en 2023, a-t-il assuré samedi 27 août. « Le plafonnement à 4% [du tarif réglementé, NDLR] sera maintenu jusqu'à la fin 2022, il n'y aura pas de rattrapage sur ce plafonnement en 2023, et les hausses dont a parlé le président de la République et la première ministre seront des hausses contenues », a-t-il déclaré en marge du congrès des cadres de la majorité à Metz.

« Nous ne voulons pas que l'inflation se traduise par de la brutalité économique pour les ménages français. Nous voulons que ce soit doux, supportable, contenu », a-t-il martelé, ajoutant que les effets de l'inflation pour la population devaient être « lissés dans le temps ».

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livret A, PEL, assurance vie... En combien d'années allez-vous doubler votre épargne sans risque ?
- Compte pro : 2 euros d'inflation sur les formules business de bunq
- Taxe foncière : le fisc part maintenant en chasse aux vérandas et extensions non déclarées