La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    28 274,84
    +148,27 (+0,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Prix du gaz : le très mauvais timing de l'Etat sur la fin du tarif réglementé

Prix du gaz
Prix du gaz

C'est une annonce qui tombe bien mal. Alors que les marchés de l'énergie connaissent actuellement quelques turbulences, notamment à cause de la guerre en Ukraine, l'État va adresser, jusqu'au 15 juin, un courrier aux 2,8 millions de ménages qui disposent encore d'un abonnement au tarif réglementé du gaz (TRV). Ces ménages doivent en effet souscrire à une offre de marché et quitter leur offre actuelle, en raison de la loi du 8 novembre 2019 qui, suite à une décision du Conseil d'État de 2017, décidait de la disparition des TRV au 30 juin 2023.

Une communication malvenue pour l'association de consommateurs CLCV, qui rappelle qu'elle reçoit tous les jours « les témoignages de personnes dont l'offre de marché, qui ne s'inscrit pas toujours dans le bouclier tarifaire, induit des hausses sauvages de tarifs et des modifications brutales de clauses. »

Maintenir le tarif réglementé

La CLCV recommande ainsi aux consommateurs concernés de « ne pas tenir compte de ce courrier et de rester au tarif réglementé du gaz. Dans le chaos actuel de l'énergie, ce contrat est le seul qui est assurément lié au bouclier tarifaire et offre donc une compétitivité et une sécurité inégalable pour les mois à venir. »

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Salaires, retraites, Livret A, RSA, loyers... Quand vont-ils augmenter au niveau de l'inflation ?
- Location : ces villes proches de Paris où il est possible de doubler sa surface habitable
- Electricien, plombier... Pourquoi les prix des devis des artisans bondissent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles