La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 796,43
    +198,51 (+0,59 %)
     
  • Nasdaq

    11 063,44
    +104,89 (+0,96 %)
     
  • Nikkei 225

    27 574,43
    -111,97 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0551
    +0,0037 (+0,35 %)
     
  • HANG SENG

    19 450,23
    +635,41 (+3,38 %)
     
  • BTC-EUR

    16 061,87
    +9,35 (+0,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    398,60
    +3,91 (+0,99 %)
     
  • S&P 500

    3 959,50
    +25,58 (+0,65 %)
     

Pourquoi la méga-fusée SLS ne peut pas être réutilisée comme SpaceX

décollage SLS USA
décollage SLS USA

L’immense fusée SLS a prouvé qu’elle marchait. Elle a décollé avec succès le 16 novembre, envoyant le vaisseau Orion vers la Lune. Mais, contrairement à une Falcon 9 de SpaceX, le SLS ne peut pas être réutilisé. Ce n’est pas un hasard.

Elle a enfin pris son envol. « Elle », c’est la fusée Space launch System (SLS), qui vient enfin d’effectuer son vol inaugural le 16 novembre 2022 après des mois de retard. C’est avec ce lanceur que l’humanité va retourner sur la Lune durant la décennie 2020. Mais, ce ne sera pas avec la fusée qui vient de quitter la Terre : en effet, elle est devenue inutilisable.

C’est l’une des caractéristiques du SLS : elle n’a pas été fabriquée sur le même modèle que les lanceurs de SpaceX, avec un premier étage réutilisable (une faculté que l’on retrouve aussi ailleurs, comme le lanceur New Glenn de Blue Origin). Cela veut dire que chaque SLS est à usage unique, exactement comme Ariane. La majorité des fusées dans le monde fonctionne ainsi.

Cette absence de récupération est notée dans ce schéma de l’Agence spatiale européenne,

[Lire la suite]