Marchés français ouverture 1 h 18 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,2101
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    29 514,27
    +651,50 (+2,26 %)
     
  • BTC-EUR

    30 346,66
    +173,67 (+0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    721,88
    -13,26 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Pourquoi les Français doivent limiter leur consommation d'électricité

Par Michel Revol
·1 min de lecture
L'énergie éolienne ne représentait, ce vendredi matin, que 1 % de l'électricité produite en France, alors que la période de froid réduit les marges de sécurité en approvisionnement.
L'énergie éolienne ne représentait, ce vendredi matin, que 1 % de l'électricité produite en France, alors que la période de froid réduit les marges de sécurité en approvisionnement.

Nous y sommes donc : les températures sont en deçà des normales de saison et, comme l'avait prédit le 19 novembre RTE, gestionnaire du réseau de transport, la production nationale d'électricité est à la limite. Ce vendredi matin, à 10 heures, il a fallu importer un peu plus de 2 000 MW. « En cas de vague de froid, principalement en janvier et, surtout, en février, des difficultés pourraient survenir », écrivait, en novembre, RTE.

La filiale d'EDF prévoyait alors plusieurs parades : un outil, EcoWatt, pour aider les Français à consommer moins d'électrons lors de ces périodes tendues, et un panel de mesures plus drastiques, comme l'arrêt de la consommation de gros industriels, la baisse de la tension sur le réseau (qui peut affecter le fonctionnement de certains appareils) ou encore l'organisation de coupures « temporaires, anticipées, localisées et tournantes »? On n'en est pas encore là, mais RTE, ce vendredi matin, a commencé à préparer les esprits. La filiale d'EDF demande aux Français de réduire leur consommation, prenant un exemple éloquent : si chacun allume une ampoule en moins que d'habitude, c'est la consommation quotidienne d'une ville comme Toulouse qui est économisée.

Lire aussi Jean-Marc Jancovici : « Le temps du monde fini commence »

Chez EDF, on affirme que les installations tournent à plein régime. Le nucléaire assure, comme d'habitude, la majorité de la production. Ce vendredi, à 10 heures, les 48 réacteurs en état de marche fournissent un peu [...] Lire la suite