Publicité

Plusieurs associations de consommateurs portent plainte contre le site Temu

Temu compte 75 millions d'utilisateurs mensuels dans l'Union européenne (photo d'illustration).  - Credit:SOPA Images/SIPA / SIPA / SOPA Images/SIPA
Temu compte 75 millions d'utilisateurs mensuels dans l'Union européenne (photo d'illustration). - Credit:SOPA Images/SIPA / SIPA / SOPA Images/SIPA

Temu accusé de tromper les internautes. Le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC), une fédération européenne d'associations de consommateurs, a annoncé ce jeudi 16 mai avoir porté plainte contre le site chinois de commerce Temu.

L'enseigne est accusée d'inciter les consommateurs à dépenser plus en affichant des offres de produits aux prix inférieurs à la réalité. Dans son communiqué, le BEUC regrette que Temu «  ne protège pas les consommateurs en enfreignant la Loi sur les services numériques de l'Union européenne (UE) ». Cette législation européenne, entrée en vigueur en 2020, impose en effet des exigences et des obligations pour les places de marché en ligne.

Fast-growing online marketplace Temu ��might be taking Europe by storm, but it is failing to keep consumers safe by breaking EU law ��
Today we are launching complaints to ask authorities to step in & force Temu to comply!#TamingTemu
➡️https://t.co/aIs0dFP4l3 pic.twitter.com/Mp4ZEOtApH

PUBLICITÉ

— The Consumer Voice (@beuc) May 16, 2024

Dans le détail, le BEUC reproche à Temu de ne pas présenter «  une traçabilité suffisante des commerçants qui vendent sur sa plateforme », ce qui ne garantit donc pas que les produits vendus aux consommateurs de l'UE soient conformes à la législation précédemment évoquée.

D'autre part, la fédération de consommateurs dénonce l'utilisation de pratiques manipulatrices appelées «  dark patterns  ». Celles-ci incitent les consommateurs «  à dépenser plus qu'ils n [...] Lire la suite