La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 588,93
    -213,23 (-0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Paris-Orléans en 15 minutes... L'aérotrain du futur tourne à l'escroquerie

Kévin Comte

Le projet d'aérotrain révolutionnaire lancé en 2017 avait de quoi faire rêver. Il n'en sera finalement rien. Les deux dirigeants de Spacetrain, à l'origine du projet, ont été condamnés, mardi 10 janvier, par le tribunal correctionnel d'Orléans, pour escroquerie, rapporte France Bleu. Ce train du futur devait relier Orléans à Paris en seulement 15 minutes, en circulant à l'hydrogène et sur coussins d'air.

Les deux dirigeants ont été condamnés à un an de prison avec sursis avec une interdiction de gérer toute entreprise pendant cinq ans pour le premier et à trois ans ferme avec mandat d'arrêt pour le second, qui ne s'était pas présenté à l'audience en novembre dernier.

Ils avaient détourné pas moins de 257.000 euros dans le cadre du chômage partiel pendant la pandémie de Covid. Une somme dont les huit salariés de la start-up n'ont jamais vu la couleur. "Ce jugement est salutaire en ce sens qu'il dissipe définitivement les illusions. Symboliquement, il y a une page qui se tourne, puisqu'il est enfin reconnu que ces deux entrepreneurs n'étaient pas des entrepreneurs sérieux et qu'ils avaient des pratiques inadmissibles", s'est réjoui Me Quentin Roussel, l'avocat des salariés, au micro de France Bleu Orléans.

La société Spacetrain devra également s'acquitter d'une amende de 30.000 euros et devra rembourser l'État pour les sommes indûment perçues. Une nouvelle bataille judiciaire va désormais s'ouvrir devant les prud'hommes puisque cinq salariés poursuivent l'entreprise pour non-paiement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quelles sont les capacités du char britannique Challenger-2 qui va être envoyé en Ukraine ?
L'inflation est montée à 5,2% en moyenne sur 2022
Pourquoi la patronne du FMI craint une année marquée par des tensions sociales
Le parcours du combattant de cette grand-mère pour acheter un billet de train finit par une grosse amende
Les taux du Livret A et du LEP vont grimper, notre simulateur estime votre âge de départ à la retraite… Le flash éco du jour