La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 180,17
    -50,87 (-0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Orpea : des perquisitions menées dans plusieurs Ehpad à travers la France

Zarateman / Wikimedia Commons

Des perquisitions ont visées plusieurs établissements d'Orpea, débutées ce mardi 15 novembre dans la matinée, jour où le groupe de maisons de retraite médicalisées privées présentait son plan de transformation, tentant de convaincre qu'il pouvait redresser la barre et assainir ses pratiques et ses finances. Ces perquisitions, "menées dans toute la France", doivent s'étaler "sur plusieurs jours", a précisé une source proche du dossier à l'AFP, confirmant une information de Mediapart publiée ce mardi 15 novembre. Les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp) visent un total de "plusieurs dizaines d'établissements" d'Orpea, dans le cadre d'une enquête préliminaire pour "maltraitance institutionnelle" menée à Nanterre. Contacté par l'AFP, Orpea a assuré être "mobilisé pour apporter son soutien aux enquêtes en cours".

En juin déjà, le siège du groupe et des directions régionales avaient fait l'objet de perquisitions dans le cadre de ce volet d'enquête pour "maltraitance institutionnelle", mais aussi dans le cadre d'un autre volet, creusant des infractions financières présumées. L'exploitation de cette perquisition de juin est toujours en cours. Orpea, présent dans 23 pays et qui gère plus de 350 établissements en France, est dans la tourmente depuis la parution en janvier du livre-enquête "Les Fossoyeurs", écrit par le journaliste Victor Castanet. Le journaliste y dénonce une maltraitance des résidents, un usage abusif (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Électricité : le régulateur appelle les entreprises à rapidement signer leurs contrats pour 2023
Boeing préconise le ruban adhésif pour remédier à des problèmes de peinture sur son 787 Dreamliner
Apple de nouveau attaqué pour avoir collecté des données sur ses utilisateurs
CAC 40 : la Bourse de Paris dépasse celle de Londres et devient n°1 en Europe
Google verse une petite fortune à un chercheur pour le remercier d'avoir signalé un bug