Marchés français ouverture 1 h 42 min
  • Dow Jones

    32 832,54
    +29,07 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,10 (-0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    27 989,66
    -259,58 (-0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,0198
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    20 185,69
    +139,92 (+0,70 %)
     
  • BTC-EUR

    23 419,62
    +351,46 (+1,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,41
    +14,54 (+2,68 %)
     
  • S&P 500

    4 140,06
    -5,13 (-0,12 %)
     

Netflix va faire appel à Microsoft pour gérer la publicité sur son offre de streaming

Netflix avait fait part de cette décision de proposer des abonnements moins chers mais avec de la publicité en avril, après un premier trimestre décevant, où il avait perdu des abonnés pour la première fois en dix ans, et après des années de résistance contre l'idée même de diffuser des pubs. "Il est clair que ça fonctionne pour Hulu", avait remarqué le patron de Netflix Reed Hastings, en référence à un service concurrent, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes. "Si vous voulez l'option sans pub, ce sera toujours possible. Si vous préférez payer moins cher et que vous tolérez les pubs, il y aura une offre pour vous aussi", avait-il ajouté.

Cet abonnement s'ajoutera aux trois options déjà disponibles ("Essentiel", "Standard" et "Premium"), la moins chère étant à dix dollars par mois aux Etats-Unis. Microsoft sera chargé de concevoir et gérer la plateforme pour les annonceurs souhaitant diffuser des publicités à l'attention des utilisateurs de Netflix. "Microsoft a la capacité prouvée de répondre à tous nos besoins publicitaires en construisant avec nous une nouvelle offre d'abonnement avec pub", a indiqué Greg Peters, le directeur des opérations de Netflix, cité dans un communiqué du mercredi 13 juillet.

D'après la presse spécialisée américaine, Netflix avait envisagé d'autres partenaires, comme Google, le leader mondial de la publicité, et Comcast, un fournisseur internet qui possède Peacock, la plateforme de NBCUniversal. Microsoft a l'avantage de ne pas avoir de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Celera 500L américain pourrait voler à l’hydrogène
CAC 40 : léger rebond pour la Bourse de Paris, l'indice de confiance des consommateurs scruté
Transport aérien : des pertes de 190 milliards de dollars suite à la pandémie
Les bots, ces faux comptes au coeur de la bataille judiciaire entre Twitter et Elon Musk
Transavia : un quart des vols annulés ce jeudi suite à une grève

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles