La bourse ferme dans 1 h 27 min
  • CAC 40

    6 559,56
    +87,21 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 774,76
    +49,37 (+1,33 %)
     
  • Dow Jones

    33 082,91
    +279,44 (+0,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,0205
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 799,60
    +8,40 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    23 696,44
    +829,30 (+3,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    564,54
    +21,66 (+3,99 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,14
    +0,13 (+0,15 %)
     
  • DAX

    13 733,01
    +159,08 (+1,17 %)
     
  • FTSE 100

    7 505,54
    +65,80 (+0,88 %)
     
  • Nasdaq

    12 843,46
    +185,91 (+1,47 %)
     
  • S&P 500

    4 184,31
    +39,12 (+0,94 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2124
    +0,0053 (+0,44 %)
     

Netflix renégocie ses accords avec les studios hollywoodiens pour diffuser du contenu avec de la publicité

C'est une suite logique de l'évocation faite par Netflix, en avril dernier, de proposer un abonnement moins cher mais avec de la publicité. Selon The Wall Street Journal le mardi 12 juillet, la plateforme aux 221 millions d'abonnés serait en train de négocier avec Warner, Sony et Universal des accords pour pouvoir afficher des publicités à côté des productions des studios hollywoodiens. Le géant américain propose à ses abonnés des films et des séries qu'il a acquis auprès de ces géants historiques du divertissement, à l'image de The Crown produite par Sony Pictures Video, de NCIS de Paramount Global, ou de Breaking Bad de Sony.

Sans ces nouveaux accords, Netflix ne pourrait pas proposer, comme il l'a évoqué en avril dernier après la perte de 200.000 abonnés au premier trimestre 2022, une première depuis plus de dix ans, des abonnements à plusieurs niveaux : un avec de la publicité, moins cher, et l'autre plus coûteux, mais sans publicité. Dans l'industrie du divertissement, lorsqu'un contrat porte sur la diffusion d'un contenu audiovisuel, les parties prennent soin de définir, précisément, où, combien de temps et comment leur production sera diffusée. Le fait que leur production soit diffusée sur une plateforme sans publicité, ce qui est jusqu'à présent le cas pour Netflix, est bien précisé dans chaque contrat, ce qui oblige le géant américain du streaming à solliciter tous les producteurs de contenu pour modifier cette partie du contrat.

Ce changement ne se fera pas gratuitement. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : les secteurs qui vont profiter de l’euro faible
Lufthansa supprime encore des vols à cause du manque de personnel
EDF : le titre suspendu à la Bourse de Paris dans le cadre de sa renationalisation
CAC 40 : la Bourse de Paris ouvre en légère baisse, les yeux rivés sur les chiffres de l'inflation aux Etats-Unis
Twitter attaque en justice Elon Musk, pour le forcer à le racheter

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles