La bourse ferme dans 4 h 36 min
  • CAC 40

    5 740,63
    -13,19 (-0,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 314,88
    -13,77 (-0,41 %)
     
  • Dow Jones

    29 134,99
    -125,82 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    0,9571
    -0,0027 (-0,28 %)
     
  • Gold future

    1 637,00
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    19 888,14
    -1 409,36 (-6,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,89
    -24,25 (-5,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,11
    +0,61 (+0,78 %)
     
  • DAX

    12 102,80
    -36,88 (-0,30 %)
     
  • FTSE 100

    6 964,03
    -20,56 (-0,29 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,50
    +26,58 (+0,25 %)
     
  • S&P 500

    3 647,29
    -7,75 (-0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • HANG SENG

    17 250,88
    -609,43 (-3,41 %)
     
  • GBP/USD

    1,0674
    -0,0057 (-0,53 %)
     

Netflix : la formule avec des publicités pourrait vous permettre de faire de belles économies

C'est une formule qui pourrait être gagnant-gagnant. D'un côté pour les utilisateurs de Netflix, qui pourraient voir baisser leur abonnement, et d'un autre côté pour l'entreprise, qui veut attirer de nouveaux clients. En effet, à en croire une information de Bloomberg, les tarifs de la nouvelle formule du géant du streaming avec de la publicité pourraient être très attrayants. S'ils ne sont pas officiels, aux États-Unis, les chiffres communiqués seraient compris entre sept et neuf dollars, soit quasiment deux fois mon cher que la formule classique.

Si l'on se réfère aux tarifs qui sont pratiqués en France, cela pourrait vouloir dire que cette nouvelle offre serait proposée entre six et huit euros. Ce serait donc moins cher que la formule Essentiel vendue aujourd'hui 8,99 euros dans l'Hexagone, mais surtout que la Standard (13,49 euros) et la Premium (17,99 euros) qui proposent plusieurs écrans, mais également une qualité supérieure en HD ou en 4K. Et cette nouvelle offre avec publicité devrait proposer cette qualité d'image. Toujours selon les informations de Bloomberg, Netflix serait sur le point d'inclure quatre minutes de publicité par heure de programme, soit moins que ce que l'on peut voir sur d'autres plateformes.

Les publicités pourraient être insérées avant et pendant le programme, mais ceux pour les enfants devraient en êtres exempts. Aucune date de sortie du service n'est encore évoquée, mais Netflix le planifie pour la fin d'année dans une demi-douzaine de marchés, avant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Hausse des prix de l'énergie : des milliers de pubs et brasseries pourraient mettre la clé sous la porte au Royaume-Uni
Gautam Adani, le milliardaire indien méconnu, devient la troisième fortune mondiale
La livre Sterling (GBP) plonge, récession probable au Royaume-Uni : le conseil Bourse
Gazprom va réduire encore ses livraisons à la France, assure Engie
CAC 40 : rebond attendu de la Bourse, les taux et l'inflation en Allemagne en ligne de mire