Marchés français ouverture 6 h 42 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0452
    +0,0013 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    28 639,64
    -1 350,40 (-4,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    669,73
    +427,05 (+175,97 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Microsoft a-t-il été favorisé par l'Éducation nationale ? Anticor saisit le PNF

L'affaire avait été pointée du doigt en 2020 par le Canard enchaîné. Au mois d'août de cette même année, les ministères de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur avaient lancé un appel d'offres pour "la concession de droits d'usage à titre non exclusif, en mode perpétuel ou en mode locatif, de solutions Microsoft et services associés". Un appel d'offres évalué à 8,3 millions d'euros. Très vite, le Conseil national du logiciel libre (CNLL) s'était inscrit en faux contre cet appel d'offres, jugeant qu'il favorisait injustement la société américaine au détriment d'entreprises françaises, expliquait l'Usine digitale.

Pour le ministère de l'Éducation nationale, le choix de Microsoft se justifiait afin de maintenir des systèmes informatiques, mais aussi par un maintien et un suivi "des évolutions de la base installée" et donc de "pérenniser un existant et des investissements préalables". Deux ans plus tard, l'association de lutte contre la corruption et pour le rétablissement de l'éthique en politique, Anticor, contre-attaque. Ce jeudi 12 mai, elle explique par l'intermédiaire d'un communiqué avoir déposé plainte auprès du Parquet national financier (PNF) après des "soupçons de favoritisme dans l’attribution d’un marché public de l’Éducation nationale à l’entreprise américaine Microsoft."

Rappelant que ce marché portait sur environ 800.000 postes en licence Microsoft, Anticor s'interroge sur la procédure, qui "semble avoir été construite aux bénéfices exclusifs de la société (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chaleur : ce qu'il est légal de faire au travail ou en ville pour se rafraîchir
Les métiers dont les salaires grimpent en 2022, combien les plus riches donnent aux associations… Le flash éco du jour
Législatives 2022 : deux nouvelles ministres investies par la majorité présidentielle
Tensions sur le gaz, la Russie menace la Finlande d'une riposte "militaro-technique"
Comment l'Etat a mis à genoux notre fleuron EDF

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles