Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 307,26
    +121,27 (+0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 377,33
    +46,44 (+3,49 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Marcher sur cette plage peut vous coûter très cher : une influenceuse condamnée

Jonne Seijdel

Une simple marche sur la plage ne lui aura sûrement jamais coûté aussi cher. Récemment, une influenceuse d’origine brésilienne et habitante de Dubaï, a écopé d’une amende de 1 800 euros pour avoir... marché sur une plage. Bien évidemment, il ne s’agissait pas de n’importe quelle plage : Rogeria Guia, suivie par près de 35 000 abonnés, s’est rendue sur une plage de l'île de Budelli, dans l'archipel de Maddalena, au nord de la Sardaigne et à quelques kilomètres de la Corse.

Et si l’influenceuse brésilienne a été condamnée à une telle amende, c’est parce que l’endroit est, depuis les années 1990, interdit aux touristes. En effet, comme l’explique The Guardian, la plage est surtout connue pour son sable rose, régulièrement pillé par les voyageurs. Aujourd'hui, elle est seulement visible depuis un chemin côtier, mais il est interdit d'y accéder directement. Durant son excursion, Rogeria Guia s’est prise en vidéo, en revenant innocemment sur ses pas dans le sable, avec la musique La vie en rose d’Édith Piaf en fond sonore.

Indignés par la vidéo publiée sur les réseaux sociaux, les habitants de l’archipel n’ont pas hésité à faire remonter l’information auprès des gardes-côtes. Après une brève enquête, les forces de l’ordre italiennes ont rapidement retrouvé la jeune femme, qui était rentrée à Dubaï entre-temps. Mais la distance n’a pas empêché les agents de condamner Rogeria Guia à deux amendes : 300 euros pour non-respect de l'interdiction et 1 500 euros pour être arrivée à bord d'un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Éric Ciotti au cœur d’une enquête pour «détournement de fonds publics» : «Une boule puante» ?
La dette est «une fragilité française», assure l’ancien Premier ministre Édouard Philippe
Interdit en France mais très répandu en Espagne, ce médicament fait l’objet d’une enquête
Défense : Russie, États-Unis, Inde… «une course aux armements nucléaires est en cours»
Arnaque : méfiez-vous, ces images d’enfants prodiges ont été générées par IA