Marchés français ouverture 2 h 44 min

Ménage, jardinage... Vaut-il mieux employer un salarié en direct ou passer par un prestataire ?

Marie RIALLAND
1 / 1

Ménage, jardinage... Vaut-il mieux employer un salarié en direct ou passer par un prestataire ?

Selon la dernière étude de la Dares sur les services à la personne (1), 1,22 million d’intervenants ont assuré des heures de travail au domicile de particuliers au 2e trimestre 2016. Sur toute l’année, elles ont effectué 861 millions d’heures de travail. Parmi les 26 activités « estampillées service à la personne » (2), on retrouve le ménage, le repassage, les petits travaux de jardinage ou de bricolage, le soutien scolaire, la garde d’enfants à domicile (les assistantes maternelles, qui exercent chez elles, n’entrent donc pas dans le champ de ces activités), la préparation ou livraison de repas ou encore l’assistance dans les actes quotidiens pour les personnes âgées et handicapées.

Le secteur des services à la personne, très dynamique et pourvoyeur d’emplois, souffre cependant d’une certaine complexité. Pas facile en effet de s’y retrouver entre les différents acteurs qui proposent leurs services (travailleurs indépendants, micro-entrepreneurs, associations, entreprises privées de prestation, organismes publics…). Pas évident non plus de connaître le coût final des prestations, entre le salaire et les cotisations à verser (ou la facture à régler) et les aides financières et fiscales auxquelles on a droit, qui viennent souvent diminuer de moitié la note.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Crédit immobilier : comment les banques fixent-elles leurs taux ?
- Immobilier : comment rester dans son logement au décès de son conjoint
- Les banques les moins chères en 2020 selon la CLCV