Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 346,45
    -3 021,93 (-4,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Comment la Méditerranée aide déjà à nous chauffer... et à nous rafraîchir

Amélie Charnay

A l’origine de Marseille, il y a la Méditerranée. Une mer qui offre encore aujourd’hui à la ville des richesses insoupçonnées et littéralement à portée de main. Au cœur du Grand Port Maritime, entre deux navires qui font la liaison avec la Corse, les ingénieurs chargés de la station de géothermie Thassalia d’Engie n’ont qu’à se baisser pour y puiser de l’eau salée. Une ressource qui sert ensuite à alimenter un réseau produisant du chaud comme du froid. En ce moment, les calories des profondeurs de la Méditerranée font fonctionner le chauffage des bâtiments à proximité. Cet été, ce sera l’inverse : le froid viendra rafraîchir ses occupants.

Les Docks, l'impérieuse tour Jacques Saadé de l’armateur CMA CGM ou encore le centre commercial des Terrasses du Port en profitent tous. Ils sont raccordés à un réseau de quatre gros tuyaux de 5 km de long qui alimente 500 000 mètres carrés de bureaux, commerces, écoles, logements et bâtiments administratifs, la plupart installés dans l’écoquartier Euroméditerranée. D’ici deux ou trois ans, une extension baptisée Thassalia 2 devrait permettre de desservir le centre-ville, y compris la gare Saint-Charles et l’Université Aix-Marseille.

Le petit bâtiment qui abrite la station actuelle ne paye en tout cas pas de mine, avec sa façade brute en béton. Difficile d’imaginer que c’est de lui que dépendent les occupants alentours. A l’intérieur, l’eau pompée à 7 mètres de profondeur est filtrée trois fois, puis stockée dans un bassin, avant d’être envoyée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Paris 2024 : la guerre sans merci du gouvernement contre la contrefaçon avant les JO
Cet ultrariche veut payer plus d'impôts au nom de la lutte contre les inégalités
Frais bancaires sur les petits héritages : vers la fin d’une injustice ?
La chute des prix de l’immobilier selon votre département, bonne nouvelle pour les détenteurs d'un Livret A… Le Flash éco du jour
À 60 ans, cette aide-soignante a cumulé 530 CDD et se retrouve au chômage