Publicité
La bourse ferme dans 6 h
  • CAC 40

    7 920,39
    -7,04 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 883,82
    +6,05 (+0,12 %)
     
  • Dow Jones

    38 996,39
    +47,37 (+0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0804
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • Gold future

    2 057,60
    +2,90 (+0,14 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 614,55
    -175,68 (-0,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,32
    +1,06 (+1,35 %)
     
  • DAX

    17 750,48
    +72,29 (+0,41 %)
     
  • FTSE 100

    7 688,07
    +58,05 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    16 091,92
    +144,18 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    5 096,27
    +26,51 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2623
    -0,0003 (-0,03 %)
     

Louer un logement à son enfant : gare aux risques, ils sont réels

Louer un logement à son enfant, si l’idée semble judicieuse, notamment dans le cas d’un étudiant se trouvant dans une ville où le marché immobilier est tendu, gare, cependant, aux risques, qui sont réels. Cette pratique est tout à fait légale et permet à votre enfant d’accéder à la location, tout en vous constituant un patrimoine. La location peut être directe ou à travers une société civile immobilière (SCI), rappelle le site seloger.com.

Il vous faudra accomplir les formalités classiques, à savoir établir un contrat de location, prévoir le versement d’un loyer mensuel et déterminer les modalités de versement de ce loyer ainsi que des charges locatives. En outre, il est recommandé de souscrire une assurance propriétaire non-occupant, car votre propre enfant n’est pas à l’abri d’un sinistre. En cas de dégradation les lieux, vous obtiendrez ainsi une meilleure protection et serez mieux indemnisé.

Mais attention, vous serez sans doute tenté de fixer un loyer moins élevé pour votre enfant, or celui-ci doit toujours être déterminé en fonction du marché immobilier local. Il peut d’ailleurs faire l’objet d’un encadrement des loyers dans certains secteurs. Donc, le risque est de fixer un loyer trop bas par rapport au marché. Dans ce cas, l'administration fiscale peut alors lancer une procédure un redressement fiscal à votre encontre.

Ce contrôle est réalisé à cause des pratiques visant à vouloir réduire, voire annuler l’impôt sur les revenus fonciers, car la location génère des charges (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : les prix vont-ils chuter dans votre région en 2024 ? Les anticipations des agents
L’actrice Emma Stone met en vente sa villa hollywoodienne pour un prix vertigineux
Louer son logement pendant les JO : en province aussi, ça peut être très rentable
Immobilier : les agents dévoilent à quelle vitesse les prix chuteront en 2024
Combien investir pour améliorer son diagnostic de performance énergétique ?