Marchés français ouverture 1 h 48 min

L'oligarque tchèque Daniel Kretinsky envisage d'investir dans Libération

Libération

Daniel Kretinsky pourrait bien être le sauveur recherché par Libération. Selon les informations de Capital, l'oligarque tchèque étudie actuellement un investissement dans le quotidien, et est en discussions avancées à ce sujet. Pour mémoire, ce milliardaire de l'énergie détient déjà, via son groupe CMI France, Marianne, Franc tireur, Elle, Télé7 jours, Public, France Dimanche... et 51% de la chaîne BSmart. Contactés, le co-gérant de Libération Denis Olivennes s'est refusé à tout commentaire, et le président de CMI France Etienne Bertier n'a pas répondu.

Cet investissement permettra de renflouer le quotidien bientôt à court de trésorerie. Le 7 juillet, Denis Olivennes avait déclaré à l'AFP rechercher 15 millions d'euros auprès d'un investisseur qui croît "à notre modèle et qui nous finance, en nous prêtant de l’argent ou en investissant aux côtés du Fonds de dotation pour une presse indépendante", qui détient aujourd'hui 99% du journal, et qui en "gardera le contrôle".

Nous republions ci-dessous notre article sur le financement de Libération datant du 4 avril :

*******

Tel Sisyphe, Libération vit un éternel recommencement. Toujours déficitaire, le quotidien cherche à nouveau de l’argent. En effet, la trésorerie en caisse permet de tenir jusqu'à fin 2022 ou début 2023. Même si le quotidien a diminué ses pertes (lire encadré ci-dessous), l’équilibre n’est pas prévu avant 2026, indique à Capital son co-gérant Denis Olivennes, qui dit chercher “une grosse dizaine de millions d’euros” (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'ancien ministre Julien Denormandie rebondit dans le secteur privé
Le milliardaire Daniel Kretinsky s'offre un coûteux château près de Paris
Le groupe Sulzer prend une participation dans Cellicon
CAC 40 : la Bourse dans le vert, les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis scrutés
CAC 40 : les chiffres de l'inflation dans le viseur, petite hausse en vue