La bourse ferme dans 4 h 14 min
  • CAC 40

    6 552,23
    +23,91 (+0,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 767,14
    +11,08 (+0,29 %)
     
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,69 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0179
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    1 783,80
    +7,10 (+0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    23 079,17
    -496,77 (-2,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,46
    -14,35 (-2,51 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,02
    +0,91 (+1,03 %)
     
  • DAX

    13 717,71
    +91,00 (+0,67 %)
     
  • FTSE 100

    7 510,27
    -5,48 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,43 (-1,25 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • GBP/USD

    1,2060
    +0,0008 (+0,07 %)
     

Location de voiture : les frais supplémentaires en cas d'amende sont parfois salés

LOCATION AUTO
LOCATION AUTO

Louer une voiture pendant ses vacances est bien pratique, mais les locataires n'ont pas toujours conscience de certains frais. C'est notamment le cas des frais de dossier (ou frais de traitement) qui sont prélevés en cas d'amende. Ces derniers sont parfois plus élevés que la contravention elle-même, rapporte Capital.

Ils sont de plus rarement mis en avant par les loueurs. « Certains les affichent clairement dans leurs conditions générales de vente, d'autres précisent que ces frais sont consultables en agence », explique Salim Harrouche, fondateur du comparateur Ma-Location-Voiture.com. Des conditions de location qui ne sont souvent pas lues.

Des montants parfois élevés

La plupart du temps, ces frais sont directement prélevés sur le compte bancaire du client. Leur débit peut apparaître longtemps après la contravention, qui met elle-même parfois du temps à arriver. Résultat : c'est souvent la mauvaise surprise pour les locataires, qui interrogent alors l'agence de location sur ce prélèvement.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Bourse : les pièges de l'investissement fractionné
- Rénovation énergétique : les Français prêt à investir 3 400 euros par an
- 137 000 jeunes séduits par le Pass de La Banque postale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles