La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 799,11
    -33,43 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    12 470,60
    -173,86 (-1,38 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0220
    +0,0025 (+0,25 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    22 626,45
    -976,43 (-4,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    537,07
    -20,28 (-3,64 %)
     
  • S&P 500

    4 120,94
    -19,12 (-0,46 %)
     

Livret A : vos dépôts font-ils gagner ou perdre de l'argent à votre banque ?

Le coût du Livret A va augmenter
Le coût du Livret A va augmenter

29,50 euros d'intérêts par épargnant. En 2021, le Livret A a rapporté 1,64 milliard d'euros aux Français. Qu'en est-il des banques ? Quel profit tirent-elles, ou pas, à distribuer le Livret A ? Une partie de la réponse se trouve dans le rapport 2021 du Fonds d'épargne. C'est lui, géré par le bras financier de l'Etat, la Caisse des dépôts et consignations (CDC), qui récupère 59,5% des dépôts placés par leurs clients des banques sur les Livrets A. Pour faire simple, sur 10 euros placés sur un Livret A, 6 sont confiés au Fonds d'épargne et 4 sont conservés par la banque.

Une commission qui dépasse le milliard

Au total, le montant de l'épargne du Livret A centralisée a atteint près de 205 milliards d'euros fin 2021. Si on ajoute l'épargne placée sur le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) et sur le Livret d'épargne populaire (LEP) qui revient aussi à la CDC, on arrive à près de 300 milliards d'euros gérés par le Fonds d'épargne.

En échange de la collecte et de la centralisation des dépôts de leurs clients, les banques perçoivent une commission proportionnelle aux montants centralisés vers le Fonds d'épargne : 0,3% pour le Livret A et le LDDS, et 0,4% pour le LEP. Le total versé aux banques a atteint 1,25 milliard d'euros en 2021, répartis en fonction des sommes centralisées par chacun des établissements. En plus de ces commissions, la Caisse des dépôts prend également en charge la rémunération destinée aux épargnants (1% actuellement) des fonds qu'elle centralise soit 59,5% du total.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : taxer les intérêts du Livret A, une mesure choc qui fait toujours débat
- Retraite : pour la complémentaire, la hausse des pensions attendra novembre 2022
- Prêt immobilier : 3 chiffres sur les bouleversements provoqués par la flambée des taux en 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles