La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 591,27
    +327,79 (+1,12 %)
     
  • Nasdaq

    11 880,63
    +25,66 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    25 527,37
    -106,93 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1840
    -0,0022 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    26 486,20
    +34,66 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    15 505,45
    -47,62 (-0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    364,71
    +3,28 (+0,91 %)
     
  • S&P 500

    3 577,59
    +20,05 (+0,56 %)
     

Litige Boeing-Airbus : l'UE va répliquer avec des sanctions douanières

Source AFP
·1 min de lecture
Ces mesures pourront représenter jusqu'à 4 milliards de taxes douanières sur des produits américains (photo d'illustration).
Ces mesures pourront représenter jusqu'à 4 milliards de taxes douanières sur des produits américains (photo d'illustration).

C'est une nouvelle étape qui est franchie dans le litige opposant Boeing et Airbus, les deux géants de l'aéronautique, concernant les aides d'État. La Commission européenne a annoncé qu'elle allait répliquer aux sanctions américaines en imposant à son tour des sanctions douanières visant les États-Unis dans ce dossier.

« Nous avons une décision de l'Organisation mondiale du commerce (OMS) sur le cas Boeing qui nous autorise à imposer des taxes et c'est ce que nous faisons », a déclaré Valdis Dombrovskis, commissaire européen à l'Économie, lors d'une déclaration à la presse, tout en précisant que Bruxelles restait « ouvert à une solution négociée ». Les ministres du Commerce de l'Union européenne sont réunis ce lundi à Bruxelles pour discuter notamment de la relation commerciale avec les États-Unis. Bruxelles cherche néanmoins à nouer un accord avec les États-Unis pour sortir de la spirale négative des sanctions.

Le ketchup, le tabac ou les tracteurs concernés ?

« Comme l'UE l'a dit à de nombreuses occasions, nous sommes prêts à suspendre ou à retirer nos taxes à tout moment, si les États-Unis suspendent ou retirent leurs taxes », a expliqué Valdis Dombrovskis. L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a autorisé à la mi-octobre l'UE à prendre des mesures de rétorsion contre Washington, dans ce feuilleton commercial vieux de 16 ans. Ces mesures pourront représenter jusqu'à 4 milliards de taxes douanières sur des produits américains. Pourraient ainsi être visés [...] Lire la suite