La bourse est fermée

L'arrivée du câble sous-marin de Google reliant les Etats-Unis à la France installée en Vendée

L'arrivée du câble sous-marin de Google reliant les Etats-Unis à la France installée en Vendée

Le câble financé par Google doit permettre à l'entreprise américaine de faire face à l'augmentation continue des échanges de données entre ses grands centres de données de part et d'autre de l'Atlantique. Le câble Dunant, le premier entre les États-Unis et la France depuis 15 ans, "contribuera à répondre à l'explosion des usages internet et à garantir des connexions toujours plus performantes aux clients d'Orange et Google", a indiqué l'opérateur français. "L'axe Europe-États-Unis est une des routes sous-marines les plus importantes du globe avec un besoin de connectivité qui double tous les deux ans", a rappelé le groupe tricolore de télécommunications.

'La moitié de la capacité installée sur l'Atlantique'

Le câble sera posé dans les mois à venir à travers l'Atlantique et doit entrer en fonction "d'ici la fin de 2020", selon Orange. L'opérateur bénéficiera de deux des douze paires de fibres optiques du nouveau câble, le reste revenant à Google. Ces paires de fibres au dernier cri de la technologie ont une capacité de 30 Tbp/s chacune, soit "de quoi transférer une vidéo de 1 gigaoctet en 30 microsecondes", selon Orange.

"A lui seul, Dunant représentera la moitié de la capacité installée sur l'Atlantique", a indiqué à l'AFP Jean-Luc Vuillemin, directeur réseaux et services internationaux d'Orange. La pose et l'exploitation des câbles sous-marins, par lesquels passe la quasi-totalité du trafic internet mondial, a longtemps été l'apanage de grands opérateurs du secteur des télécoms réunis en consortiums. Aujourd'hui, les géants d'internet (Google, Facebook, Microsoft...) sont de plus en plus les initiateurs des grands projets de câbles sous-marins.

Les géants d'internet construisent leurs propres câbles

"Il s'agit de servir nos besoins internes et ceux de nos clients qui utilisent nos services de cloud", explique à l'AFP Fabien Vieau, directeur infrastructure au sein de Google. "Depuis 2010, il y a une rupture car les fournisseurs de contenus investissent quasiment seuls dans

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La SNCF suspendrait les contrôles des titres de transport à cause du coronavirus
Vous ne pourrez plus manger de burgers Quick ou Burger King pendant une durée indéterminée
Vous pouvez annuler sans frais vos réservations Airbnb sur ces dates précises
Voici comment les compagnies aériennes françaises s'adaptent pour voler vers Tahiti sans passer par les États-Unis
Un nouveau-né a été testé positif au coronavirus à sa naissance à Londres