Publicité
La bourse ferme dans 7 h 4 min
  • CAC 40

    7 540,30
    -46,25 (-0,61 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 845,38
    -24,74 (-0,51 %)
     
  • Dow Jones

    40 665,02
    -533,08 (-1,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0887
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    2 421,60
    -34,80 (-1,42 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 345,76
    -1 082,81 (-1,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 321,26
    -9,64 (-0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,50
    -0,32 (-0,39 %)
     
  • DAX

    18 234,45
    -120,31 (-0,66 %)
     
  • FTSE 100

    8 156,07
    -48,82 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 871,22
    -125,68 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    5 544,59
    -43,68 (-0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2928
    -0,0019 (-0,15 %)
     

Législatives 2024 : RN, Nouveau Front populaire… qui sont les candidats de votre circonscription ?

Capital

Ils sont 4 011 candidats aux élections législatives anticipées. C’est le nombre le plus faible enregistré depuis 2002. Lors du dernier scrutin législatif, en 2022, 6 290 candidatures avaient été recueillies. Une différence de taille qui s’explique par le jeu des alliances inédit depuis l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale dimanche 9 juin et par la rapidité de cette campagne - la plus courte de l’histoire de la Ve République.

Les prétendants au poste de député n’avaient qu’une semaine pour se mettre d’accord, éventuellement obtenir l'investiture de leur parti, finaliser les alliances et déposer leur candidature. La date butoir était fixée au dimanche 16 juin, 18 heures, pour se manifester. Le ministère de l’Intérieur a publié mardi 18 juin la liste complète des candidats aux élections législatives.

Après l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale et face au score historique du Rassemblement national aux élections européennes du 9 juin (31,37%) les partis de gauche (la France insoumise (LFI), le Parti socialiste (PS), Les Écologistes et le Parti communiste français (PCF)) se sont unis derrière la bannière Nouveau Front populaire. Ils se sont réparti les 577 circonscriptions du territoire français : LFI dispose de 229 d’entre elles, le PS 175, les écolos 92 et le PCF 50. Ils sont 546 au total. Tous sont investis sous l’étiquette Nouveau Front populaire. Les candidats dont le nom apparaît à côté de cette appellation dans le tableau font partie de cette coalition. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

JO 2024 : Anne Hidalgo et les athlètes pourront-ils plonger dans la Seine encore trop polluée ?
Législatives : «Une politique timorée est sans doute préférable à une mise en danger de l'économie»
Bruno Le Maire : la dernière danse à Bercy avant les législatives anticipées ?
Les applications de Radio France et France Inter retirées de l’App Store chinois
Un couple de septuagénaires organisait jusqu’à 28 lotos illégaux par semaine !