Marchés français ouverture 6 h 45 min
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • Nikkei 225

    27 001,52
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0683
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    20 470,06
    -247,18 (-1,19 %)
     
  • BTC-EUR

    27 319,89
    -1 291,43 (-4,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    653,31
    -21,57 (-3,20 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     

On a joué à Babylon’s Fall : n’y jouez pas

Considéré comme le pire échec de l’année 2022, Babylon’s Fall ne trahit pas du tout cette réputation. Ce jeu développé par PlatinumGames est tout simplement une honte.

Ma première soirée en compagnie de Babylon’s Fall a tourné au vinaigre. Alors que j’ai voulu lui donner sa chance, en y allant à reculons, certes, un message de maintenance a d’abord eu raison de ma curiosité. Développé par PlatinumGames et édité par Square Enix, ce RPG orienté action s’inscrit dans la catégorie du jeu-service, ces expériences — à la Fortnite pour citer le plus connu — pensées pour durer dans le temps (grâce à des mises à jour régulières) et, surtout, faire de l’argent avec des microtransactions. D’où ces nécessaires heures d’interruption. Soit.

Mes essais suivants ont été un peu plus fructueux et j’ai pu jouer pendant une petite dizaine d’heures à Babylon’s Fall, un temps de jeu suffisant pour se rendre compte à quel point il constitue un immense fiasco. Et qui explique pourquoi les serveurs ressemblent aujourd’hui à un No Man’s Land, malgré une sortie récente (le 3 mars 2022). Quand bien même ce Babylon’s Fall serait free-to-play (il coûte 70 €…), on ne le conseillerait même pas. C’est simple, il n’y a pas grand-chose à sauver de ce projet, en dépit des grands noms qui se cachent derrière. Il pourrait presque être un cas d’école, à montrer à des étudiants pour qu’ils ne le reproduisent jamais.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles