Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 943,17
    -126,06 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    16 023,51
    +47,26 (+0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    39 239,52
    +5,81 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    16 790,80
    +156,06 (+0,94 %)
     
  • Bitcoin EUR

    52 496,12
    +2 492,13 (+4,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 072,67
    +3,14 (+0,06 %)
     

Un jeu absurde devient viral en Italie et sauve un festival de la chanson

Fantasanremo pompes
Fantasanremo pompes

Créé en 1951, le festival de Sanremo, dédié à la chanson italienne, revient chaque année sur les planches du théâtre de l’Ariston. Depuis plusieurs années en perte de vitesse et d’audience, voilà qu’un jeu aussi drôle que populaire, inventé dans un bar par un groupe d’amis, se met à attirer un nouveau public, dont les pratiques se prolongent en ligne.

Chaque année, à l’approche du mois de février, une agitation fébrile s’empare des médias italiens. Révélations et scoops préfigurent les paillettes et les hourras qui secoueront bientôt le théâtre de l’Ariston, où se joue pendant cinq jours le principal événement musical du pays. Retransmis sur la chaîne publique Rai, le festival qui se tient dans la petite ville balnéaire de San Remo, en Ligurie. Son climat doux et le charme bleuté de la méditerranée sont une des raisons qui expliquent son succès des premiers temps : les journalistes adorent le couvrir.

Ce qui était vrai hier l’est encore aujourd’hui, mais derrière l’enthousiasme médiatique, se cache une lente perte d’enthousiasme de la part du public. Souvent qualifié de ringard, snobé par les jeunes, destiné à un public vieillissant se réduisant d’année en année, le show a vécu plusieurs traversées du désert. L’une des pires, celle des années 2000, quand il enchaîne les artistes démodés et les victoires consensuelles.

Fantasanremo, le jeu aux règles absurdes

Alors que la direction artistique tente de remonter la pente et d’inverser la tendance, en 2022, un jeu sorti de nulle part fait exploser la popularité

[Lire la suite]