Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 043,10
    +688,24 (+1,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 210,88
    +12,31 (+1,03 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Jean-Marie Mognetti, PDG de Coinshares : «L’ETF Bitcoin de Valkyrie n’a pas vocation à concurrencer celui de BlackRock»

Coinshares

Spécialisé dans la commercialisation de produits financiers régulés indexés aux cryptomonnaies, Coinshares cumule plus de 6 milliards de dollars d’actifs sous gestion. La société franco-britannique, fondée en 2014 et cotée à la bourse de Stockholm, a acquis en mars dernier le gestionnaire d’actifs américain Valkyrie, ce qui lui permet d’être également émetteur d’ETF Bitcoin aux Etats-Unis, aux côtés des BlackRock, Fidelity et Ark Invest & 21 Shares. Au 21 juin, le fonds bitcoin de Valkyrie cumule plus de 500 millions de dollars d’actifs sous gestion. Un lancement satisfaisant, aux yeux de Jean-Marie Mognetti, qui ambitionne surtout de lancer des produits plus innovants sur le territoire américain.

L’ETF Bitcoin émis sur le sol américain par Valkyrie, la société que Coinshares a récemment acquis, cumule plus de 500 millions d’actifs sous gestion. Etes-vous satisfait par ce lancement ?

Jean-Marie Mognetti : D’une part, sur le lancement de l’ensemble des ETF aux Etats-Unis, cela témoigne du don pour la commercialisation des Américains, qui ont un meilleur savoir-faire que les Européens. C’est un grand marché, uni, et non un ensemble de petits marchés fragmentés avec différents régulateurs et différentes langues. Cela démontre aussi la frustration du peuple américain en termes de capacité d’investissement sur la thématique qui était, jusqu’à cette autorisation, très limitée. En ce qui concerne Valkyrie, lorsque l’on a commencé nos discussions pour cette acquisition, il n’y avait pas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bitcoin : une chute sous les 60 000 euros bienvenue avant le rebond ?
Ethereum : après la fin de l’enquête contre Consensys, le début d’une nouvelle ère pour la crypto aux Etats-Unis ?
Plus que quelques jours pour profiter de 50 euros offerts pour toute inscription sur Bitpanda !
Un Bitcoin «made in America» : comment Donald Trump surfe sur la vague crypto
Crypto : l’entreprise Microstrategy continue d’investir dans le bitcoin, imitée par d’autres sociétés cotées