La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 644,46
    -319,50 (-1,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Inflation, taux… “la BCE est désespérément en quête de crédibilité”

Pixabay

C’est certainement l’une des plus mauvaises nouvelles de ces dernières années : alors qu’en temps normal, elles sont les “gardiennes du temple”, c’est-à-dire de la stabilité économique et financière, les banques centrales, notamment la Réserve fédérale américaine (Fed) et surtout la Banque centrale européenne (BCE), sont devenues de dangereux “pompiers pyromanes”. En effet, sous couvert de vouloir soutenir l’activité, celles-ci n’ont pensé qu’à faire plaisir aux gouvernements et aux marchés financiers. Pour y parvenir, elles ont actionné des “planches à billets” pléthoriques, qui ont produit de plus en plus d’effets pervers, en l’occurrence des bulles boursières, obligataires et immobilières, mais aussi une forte augmentation de l’inflation. Si bien que l’inflation a flambé durablement et bien au-delà des objectifs de la Fed et de la BCE, montrant que ces dernières sont complètement dépassées et même piégées par ces tensions inflationnistes.

En dépit de ces évidences, le Président de la Fed Jerome Powell et la Présidente de la BCE Christine Lagarde ont continué de claironner pendant des mois que tout allait bien, qu’ils avaient la situation sous contrôle ou encore que l’augmentation de l’inflation était transitoire. Seulement voilà, tous les indicateurs avancés de l’inflation, et notamment les glissements annuels des prix à la production n’ont cessé de flamber depuis le printemps 2021. Dès lors, nier cette réalité et faire la politique de l’autruche était une dangereuse erreur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un vol Lyon-Dakar stoppé à Marseille, le bus de réacheminement prend feu sur l'autoroute
Orpea s'effondre en Bourse après l'annonce d'une baisse de ses marges
Cinéma : la proposition de Kad Merad face à la baisse de fréquentation des salles obscures
La compagnie WestJet dévoile l'étonnante nouvelle collection d’uniformes pour son personnel
CAC 40 : la Bourse en hausse, l'euro retrouve des couleurs, le Nasdaq bondit