Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,53 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0695
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    +3,50 (+0,15 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 564,30
    -545,51 (-0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 313,81
    -46,52 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,14 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,68 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,24 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,53 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,78 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2643
    -0,0017 (-0,14 %)
     

Inflation : la sombre prédiction du patron de Système U

Adobe Stock

La facture pourrait bien encore flamber dans les mois à venir. Selon les prédictions de Dominique Schelcher, PDG de Système U, l'inflation sur les produits alimentaires devrait encore s'envoler "dans les mois qui viennent". "Jusqu'à présent, le chiffre de l'inflation alimentaire est entre 14 et 15 %. Mon pronostic malheureusement pour les mois qui viennent est de 10 % supplémentaires, malgré tous nos efforts", a-t-il ainsi lancé sur France Inter, ce lundi 27 février.

Une hausse supplémentaire qui devrait résulter des négociations commerciales en cours entre industriels, producteurs et distributeurs et qui doivent s'achever le 1er mars. Des discussions qui ont pour objectif "d'avoir au final le prix le plus juste pour le consommateur. Et c'est ce qu'on a essayé de faire ces dernières semaines. Et ce n’est pas tout à fait fini", a assuré Dominique Schelcher, sur France Inter.

À l'arrivée, l'inflation sur les produits alimentaires pourrait atteindre les 25 % sur un an. Le patron de Système U rejette la faute sur les grands groupes industriels, qui, selon lui, réclament des surcoûts injustifiés. "C'est difficile avec les grandes marques, on manque de transparence. Leurs demandes ne sont pas toutes abusives. Autant les choses étaient très justifiées tout au long de l'année dernière, avec les conséquence de la guerre en Ukraine, autant cette année, il y a une recherche d'effet d'aubaine de la part d'un certain nombre d'acteurs", a-t-il affirmé.

D'autant que le prix de nombreuses matières (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Samsung Galaxy S21 FE : avec une remise de plus de 200 euros, ce smartphone fait un tabac chez Amazon
Ces paysans qui s’opposent au Salon de l’agriculture
Chez Amazon, ce nettoyeur de taches Bissell est à un prix hallucinant (et il s'arrache)
Cet aspirateur-balai devient viral à cause de cette double promotion signée Amazon
Amazon surprend en atomisant le prix de ce jean Levi's 501 avec plus de 17 000 avis