La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0433
    -0,0050 (-0,48 %)
     
  • Gold future

    1 807,60
    +0,30 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    18 635,91
    +298,41 (+1,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    419,35
    -0,79 (-0,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,36
    +2,60 (+2,46 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2098
    -0,0077 (-0,64 %)
     

Impôt sur le revenu : comment déclarer les intérêts des prêts participatifs

Un investisseur inquiet
Un investisseur inquiet

Comme tout revenu de placement, ceux tirés du crowdlending, ou prêt participatif aux PME, doivent être déclarés. Depuis 2017, l'administration fiscale a ainsi intégré à la déclaration de revenus une ligne dédiée, dans la rubrique « revenus des valeurs et capitaux mobiliers » : la « 2TT », pour « intérêts des prêts participatifs et des minibons ». En principe, cette ligne est préremplie dans la déclaration. Si vous faites partie de ceux qui ont investi dans le crowdlending, vous pouvez vous reporter sur l'imprimé fiscal unique (IFU) que vous avez dû recevoir de la part de la (ou les) plateforme(s) pour vérifier que le chiffre renseigné est cohérent.

L'impact de la flat tax

Depuis l'entrée en vigueur du prélèvement forfaitaire unique (PFU) ou « flat tax », les intérêts sont, par défaut, taxés à hauteur de 30% (dont 12,8% d'impôt sur le revenu). Pour renoncer à cette « flat tax » et en rester au barème progressif, il est donc nécessaire de le faire savoir au fisc en cochant la case « 2OP » de sa déclaration. Cette option n'est en général intéressante que pour les ménages non imposables ou faiblement imposés.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : comment décrypter le calcul casse-tête de fin de déclaration
- Epargne salariale : un poids lourd du secteur prend une grosse amende
- Immobilier : louer sa cave, un bon plan pour arrondir ses fins de mois

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles