Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +2,40 (+0,10 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 883,41
    -786,16 (-1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 353,97
    -19,87 (-1,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    -0,06 (-0,07 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,38 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,92 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,11 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2691
    +0,0020 (+0,15 %)
     

Impôt sur le revenu : voici comment déclarer votre indemnité de télétravail

Impôt sur le revenu : voici comment déclarer votre indemnité de télétravail

La pandémie de Covid-19 a accéléré l’essor du télétravail. Au point que travailler au moins une journée par semaine depuis son domicile est devenu monnaie courante pour des millions de salariés. Conscientes que le télétravail fait désormais office d’argument pour attirer les talents, certaines entreprises ont même décidé de verser une allocation spécifique pour couvrir les frais de travail à la maison de leurs employés. Et bonne nouvelle si vous êtes dans ce cas, cette «indemnité télétravail» est exonérée d’impôt sur le revenu à hauteur de 2,60 euros par jour, soit 57,20 euros par mois (pour 22 jours de télétravail par mois), ou encore 603,20 euros par an. Des plafonds qui ont été légèrement revalorisés par rapport à l’année dernière.

S’il apparaît généralement sur la fiche de paie, ce coup de pouce de l’employeur peut prendre la forme d’une indemnité, d’un remboursement forfaitaire ou d’un remboursement de frais réels. Mais quelle que soit la formule utilisée par l’entreprise, le versement, pour être exonéré d’impôt sur le revenu, doit couvrir «exclusivement les frais de télétravail» de l’employé. Par exemple, la prise en charge d’une partie de son abonnement Internet, de ses frais d’électricité, ou encore de l’équipement de son bureau.

>> Notre service - Réalisez jusqu’à 300 euros d’économies par an grâce à notre comparateur de tarifs bancaires

Ce printemps, pas la peine de chercher le montant de l’allocation télétravail dans votre déclaration de revenus… Celui-ci n’apparaît (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Impôt sur le revenu : déclarez vos comptes bancaires et assurances vie détenus à l’étranger
Assurance vie : faut-il tout investir en fonds euros plutôt qu'en unités de compte ?
Doubles facturations, actes non réalisés… Dix centres de santé déconventionnés pour de colossales fraudes
Attention à cette arnaque aux panneaux solaires, qui prend de l’ampleur
Emploi à domicile : n’oubliez surtout pas cette précision dans votre déclaration de revenus