La bourse ferme dans 2 h 17 min
  • CAC 40

    6 686,42
    -10,54 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 950,90
    -5,63 (-0,14 %)
     
  • Dow Jones

    33 947,10
    -482,78 (-1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0515
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 789,70
    +8,40 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    16 176,02
    -341,19 (-2,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,08
    -10,14 (-2,46 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,66
    -1,27 (-1,65 %)
     
  • DAX

    14 418,31
    -29,30 (-0,20 %)
     
  • FTSE 100

    7 533,13
    -34,41 (-0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 239,94
    -221,56 (-1,93 %)
     
  • S&P 500

    3 998,84
    -72,86 (-1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2194
    +0,0000 (+0,00 %)
     

Immobilier : est-il plus intéressant d'acheter un bien neuf ou ancien ?

acheter dans le neuf ou dans l'ancien
acheter dans le neuf ou dans l'ancien

Depuis plusieurs semaines, le marché immobilier français montre des signes de tension. L'inflation pèse sur le moral des ménages, tandis que la hausse des taux de crédit immobilier minent les capacités de financement des emprunteurs. Pourtant, l'immobilier reste une valeur refuge. Les particuliers sont encore nombreux à vouloir se lancer dans l'aventure.

Mais alors, faut-il se tourner vers l'ancien ou vers le neuf ? On pourrait arguer que le choix se fait en fonction des goûts de chacun. Difficile en effet de retrouver le « charme de l'ancien » dans un bâtiment neuf. À l'inverse, les biens plus anciens ne disposent pas tous des dernières commodités (accès à la fibre, présence d'un balcon ou d'une terrasse...). Chaque acheteur dressera donc une liste de ses critères avant de se décider. Sur certains points cependant, la rédaction de MoneyVox peut vous aider à faire un choix.

Sur l'offre, une baisse généralisée

Dans un baromètre commun, Meilleurs Agents et Se Loger notent que le stock de logements anciens aujourd'hui disponibles sur le marché français a fondu de 40% par rapport à octobre 2018. Dans le neuf, l'offre se raréfie également. « Depuis 2018-2019, les maires ne délivrent plus de permis de construire, ou très peu, détaille Céline Coletto, porte-parole du site Trouver un logement neuf. Il y a donc forcément moins d'offres. » Sur le sujet, une étude de l'Institut des hautes études pour l'action dans le logement, relevée par BFM, livre ainsi une donnée édifiante : 1% des communes concentrent 40% de la construction de logements depuis 2010. Un autre point vient assombrir la situation : selon Céline Coletto, même les promoteurs ayant des permis de construire décalent aujourd'hui des opérations, faute de trouver des matériaux à des prix corrects.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : choisir la gestion pilotée, est-ce vraiment une bonne idée ?
- Plan épargne logement : un taux de 2% dès le 1er janvier 2023 ?
- Boursorama Banque : 4,3 millions de clients après la passerelle d'ING