La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 881,84
    -53,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 690,40
    +17,72 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 781,02
    +497,43 (+1,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,1875
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    26 235,80
    +274,77 (+1,06 %)
     
  • BTC-EUR

    33 190,57
    -1 952,45 (-5,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    963,72
    +2,83 (+0,29 %)
     
  • S&P 500

    4 391,33
    -3,93 (-0,09 %)
     

5 choses à savoir sur Heineken

·5 min de lecture

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Pour ce 36e épisode, focus sur la célèbre marque de bière néerlandaise : Heineken.

1 - Un kidnapping entré dans l’histoire

Invraisemblable. Rocambolesque. Ubuesque. Les superlatifs ne manquent pour pour qualifier le rapt à plusieurs millions d’euros qui a secoué les Pays-Bas et surtout la famille Heineken au début des années 1980. Le 9 novembre 1983, le petit-fils du fondateur et PDG de l’entreprise néerlandaise, Freddy Heineken, est kidnappé avec son chauffeur par cinq hommes à Amsterdam devant le siège de la société. Alors que l’enlèvement préparé avec minutie ne devait durer que 48 heures, il s’éternisa pendant trois semaines d’après le récit de Forbes. Les deux hommes ont été transportés dans un entrepôt de l'ouest d'Amsterdam où un faux mur avait été construit pour contenir deux cellules insonorisées.

L’enlèvement de Freddy Heineken est l’un des actes criminels les plus célèbres aux Pays-Bas et pour cause. Une rançon de 35 millions de florins équivalent à 15,8 millions d’euros avait été versée aux kidnappeurs à l’époque. Une somme qui n’a, en grande partie, jamais été retrouvée. Pour ceux qui voudraient en savoir davantage, l’histoire rocambolesque de cet enlèvement a été adapté au cinéma d'abord aux Pays-Bas puis aux États-Unis en 2015 ("Kidnapping Mr. Heineken") avec Anthony Hopkins à l’affiche.

2 - Son fondateur avait seulement 22 ans

Vous faisiez quoi à 22 ans ? Gerard Adriaan Heineken, lui, rachetait une brasserie dans ce qui est devenu au fil des années le centre d’Amsterdam. Passionné par la fabrication de bière, il met au point en 1873 une recette de boisson qu’il gardera précieusement secrète. Et grand bien lui prend, son nom étant aujourd’hui largement passé à la postérité.

En 1889, le jeune homme charge le docteur H. Elion, un disciple de Louis Pasteur, d’isoler une souche pure de levure pour sa bière, la Levure A est née. Avec l’orge maltée, l’eau et le houblon, cette levure va faire de la Heineken une bière reconnue et récompensé, en France notamment, dès sa création : en 1875 avec la médaille d’Or à Paris et en 1889 avec le Grand Prix de Paris pour la meilleure qualité de bière lors de l’Exposition Universelle. Ce dernier prix a d’ailleurs servi de support publicitaire à la célèbre marque de bières plus de 120 ans après son obtention. Preuve que Heineken, devenue l’une des plus grosses marques de brasseries dans le monde, n’a pas pris une ride !

3 - Son étoile rouge a un sens

Ceux qui sont familiers avec la boisson au célèbre packaging vert ne peuvent pas la rater. Depuis presque un siècle, l’étoile rouge est devenue l’un des marqueurs visuels de l’entreprise néerlandaise. Si certains on pu lui attribuer, par erreur, un lien avec le régime communiste, l’origine de cette étoile rouge serait “bien plus ancienne et mystique” et remonterait “au début du 14ème siècle” selon un courrier de la marque adressée à un de ses consommateurs.

“C'est l'un des plus anciens et mystérieux symboles dans l'histoire de la fabrication de la bière. (…) Les pouvoirs de protection de l'étoile à cinq branches représentaient la Terre, le Feu, le Vent et l'Eau, la cinquième branche symbolisant la magie, qui, selon les brasseurs, permettaient au brassin de se transformer en bière”, détaille Heineken. Avec aujourd’hui 25 millions de bières servies quotidiennement et 192 pays convaincus par la qualité du breuvage, pas de doute que l’étoile rouge a porté chance au groupe. 

Son étoile rouge a un sens
Son étoile rouge a un sens

4 - Heineken miné par la pandémie

Si de nombreuses entreprises comme Amazon ou La Redoute ont "profité" de la crise sanitaire pour doper leur chiffre d’affaires, ce n’est pas le cas du numéro deux mondial de la bière. Plombé par l’annulation des grands moments de convivialité et la fermeture des bars et des restaurants partout dans le monde, le brasseur néerlandais a subi une perte sèche de 204 millions d'euros en 2020.

"La pandémie de Covid-19 et les mesures gouvernementales continuent à avoir un impact sur nos marchés et notre activité", a affirmé le groupe dans le communiqué de présentation de ses résultats annuels. Conséquence : Heineken va supprimer 8 000 postes dont 85 en France. À titre de comparaison, le groupe affichait un bénéfice net de 2,1 milliards d’euros en 2019.

VIDÉO - Il fait des meubles avec des résidus de bière

5 - Heineken s’excuse après une publicité jugée raciste

"Nous avons raté le coche" : c’est en ces termes que l’entreprise a reconnu publiquement son erreur en 2018 suite à la sortie d’un spot publicitaire pour promouvoir une nouvelle bière. Cette vidéo met en scène un serveur qui fait glisser une bouteille de bière le long d'un bar. La bouteille passe devant trois personnes noires avant d'arriver devant une femme à la peau claire. Apparaît ensuite le slogan publicitaire: "Sometimes, lighter is better", "Parfois, plus c’est léger (ou “plus c’est clair”, le mot est le même en anglais), mieux c’est".

Devant le tollé suscité par cette publicité jugée raciste par les internautes et de nombreuses célébrités, Heineken a retiré la publicité de sa chaîne Youtube : “Nous avons loupé le coche. Nous pensions que la publicité faisait clairement référence à notre nouvelle bière allégée. Nous prenons en compte vos remarques et nous allons nous efforcer à les appliquer dans nos prochaines campagnes”, a déclaré Bjorn Trowery, porte-parole pour Heineken USA, à The Indépendant. Une mauvaise publicité dont la célèbre marque de bière se serait bien passée.

5 CHOSES À SAVOIR SUR

Épisode 1 - Netflix

Épisode 2 - Decathlon

Épisode 3 - Ikea

Épisode 4 - Disney

Épisode 5 - Nike

Épisode 6 - Peugeot

Épisode 7 - Twitter

Épisode 8 - Lego

Épisode 9 - Spotify

Épisode 10 - YouTube

Épisode 11 - Leboncoin

Épisode 12 - McDonald’s

Épisode 13 - Playmobil

Épisode 14 - Lidl

Épisode 15 - Starbucks

Épisode 16 - Häagen-Dazs

Épisode 17 - Samsung

Épisode 18 - Ferrero

Épisode 19 - Instagram

Épisode 20 - La Poste

Épisode 21 - Coca-Cola

Épisode 22 - KFC

Episode 23 - L’Oréal

Épisode 24 - Haribo

Épisode 25 - Nestlé

Épisode 26 - Rolex

Épisode 27 - Action

Épisode 28 - Barilla

Épisode 29 - Nintendo

Épisode 30 - Yves Rocher

Épisode 31 - Zara

Épisode 32 - Picard

Épisode 33 - Kellogg’s

Épisode 34 - Tesla

Épisode 35 - La Redoute

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles