Marchés français ouverture 4 h 52 min
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 479,86
    -126,60 (-0,46 %)
     
  • EUR/USD

    1,0733
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    21 354,52
    +71,00 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    21 179,62
    -643,07 (-2,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    522,51
    -14,39 (-2,68 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     

La hausse du Smic va-t-elle profiter indirectement à beaucoup de salariés ?

Krakenimages.com/Adobe Stock

L'année 2023 arrive à grands pas, avec son lot de nouveautés. Entre autres, le Smic va augmenter de près de 100 euros, pour passer à 1.709 euros brut, soit 1.353 euros net par mois. Cette augmentation concerne donc les employés qui gagnent le salaire minimum. En revanche, ceux se situant juste au-dessus ne bénéficieront pas de cette augmentation. Leur salaire ne suivra donc pas l’inflation, rapporte Europe 1 le vendredi 30 décembre 2022. Selon la chaîne de radio, cela pose un gros problème pour certains patrons. Ainsi, ces derniers n’ont pas forcément la trésorerie pour augmenter tous les bas salaires…

Si les bas salaires sont dépassés par le nouveau Smic, alors ils seront portés au minimum légal. Afin de gagner le salaire minimum. Toutefois, les chefs d’entreprises devraient faire un effort, affirme le président de la Confédération des petites et moyennes entreprises, Éric Chevée. Il a indiqué à Europe 1 que "la question qui va se poser pour le chef d'entreprise, c'est : est-ce que je fais une revalorisation de salaire qui est pérenne et qui va peser sur ma masse salariale ou est-ce que je passe, dans un premier temps, par un système de prime ?"

C’est pourquoi il est persuadé que l’effort sera fait : "Je ne suis pas sûr que les chefs d'entreprise ne soient pas attentifs à ce que les salariés qui n'étaient pas au Smic et qui sont rattrapés sortent rapidement de cette zone. Dès qu'ils vont trouver l'opportunité, ils vont augmenter leurs salariés pour les mettre au-dessus du Smic." (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Diantre, morbleu… maîtrisez-vous le sens des célèbres jurons de Molière ?
Vœux, galette... faut-il supprimer ces festivités de bureau ?
Voici les jobs étudiants les mieux payés et les plus recherchés à Paris
Assurance chômage : ceux qui échapperont à la coupe de 40% sur la durée d'indemnisation
Compte personnel de formation : 6 questions pour tout savoir sur le dispositif