La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 255,13
    -233,36 (-1,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Football : déjà relégués, les Girondins de Bordeaux rétrogradés administrativement en National

La descente aux enfers. Relégué sportivement en Ligue 2 à l'issue de la saison 2021-2022, les Girondins de Bordeaux ont été sanctionnés d'une rétrogradation administrative à l'échelon inférieur en National 1, l'équivalent de la troisième division, une décision susceptible d'appel, a annoncé mardi la Ligue de football professionnel. La LFP a rendu publique cette décision après examen financier du club girondin, propriété de l'homme d'affaires Gerard Lopez, par la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG). Le club a sept jours pour faire appel à compter du lendemain du jour où la décision lui a été notifiée.

Bordeaux est en proie à des difficultés financières récurrentes et n'a pas su rassurer la DNCG, gendarme financier de la Ligue française. Ces déboires s'ajoutent à une saison sportive catastrophique, terminée à la dernière place de Ligue 1, avec une relégation inédite depuis 1991-92.Ces développements interviennent un an après l'arrivée de Gerard Lopez à la tête des Girondins.

Le dirigeant hispano-luxembourgeois avait débarqué à l'été 2021 en sauveur à la tête de Bordeaux, malgré une image brouillée notamment par la fin de sa période lilloise où il avait été évincé du LOSC pour des problèmes financiers. Hasard du calendrier, la Ligue a annoncé mardi que la DNCG n'avait pris "aucune mesure" à l'encontre du club lillois. Le feu vert a également été donné pour Amiens, Caen et Saint-Etienne en Ligue 2, ainsi que pour le Red Star en National 1. En revanche, le FC Annecy (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pétrole : la demande devrait dépasser les niveaux pré-Covid, prévient l’AIE
Pizzas Buitoni : un rapport de la répression des fraudes signalait des "manquements" d'hygiène dès 2012
L'inflation poursuit sa course, +5,2% sur un an en mai
Pouvoir d'achat : le projet de loi finalement présenté qu'en juillet ?
Travail : vos droits face à la canicule, mauvaise nouvelle pour les emprunteurs immobiliers… Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles