La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 322,39
    +59,02 (+0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 315,05
    +29,63 (+0,69 %)
     
  • Dow Jones

    33 274,15
    +415,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0847
    -0,0062 (-0,56 %)
     
  • Gold future

    1 987,00
    -10,70 (-0,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    26 207,75
    +339,18 (+1,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    621,79
    +7,58 (+1,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,70
    +1,33 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 628,84
    +106,44 (+0,69 %)
     
  • FTSE 100

    7 631,74
    +11,31 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    12 221,91
    +208,43 (+1,74 %)
     
  • S&P 500

    4 109,31
    +58,48 (+1,44 %)
     
  • Nikkei 225

    28 041,48
    +258,55 (+0,93 %)
     
  • HANG SENG

    20 400,11
    +90,98 (+0,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,2332
    -0,0058 (-0,47 %)
     

La fin du chômage proche pour les abandons de poste, les tarifs des consultations médicales en débat… Le flash éco du jour

Sophie Levy Ayoun / Capital

On commence avec une bonne nouvelle pour les salariés des entreprises de services à la personne. Après une première augmentation décidée l’an dernier, une seconde vague de revalorisation va bientôt leur être accordée. À l’exception de la CGT, tous les partenaires sociaux représentatifs de la branche viennent de signer une proposition d’accord d’une fédération patronale prévoyant de réhausser les quatre niveaux de la grille de rémunération. Cet accord pourrait entrer en vigueur dans les prochaines semaines ou, au plus tard, dans trois ou quatre mois. Rendez-vous sur Capital.fr pour en savoir plus sur le contenu du texte.

L’exclu du jour Capital, pour continuer, concerne le montant des tarifs des consultations médicales. Les médecins libéraux n’ont pas accueilli à bras ouverts l’ultime proposition tarifaire de la Sécu. Car l’Assurance maladie crée un contrat d’engagement territorial qui génère une inégalité de traitement, tant pour les patients que pour les médecins. Pour une même consultation, le prix pourra différer de quelques euros si le médecin s’engage (ou non) dans l’atteinte d’objectifs de santé publique. 30 euros au lieu de 26,50 euros chez le généraliste par exemple. Détail des montants à découvrir sur notre site.

On poursuit avec le chiffre du jour : 1,5 milliard d’euros. C’est le montant de la fraude sociale détecté en 2022 par les pouvoirs publics. Fraude aux Urssaf, aux allocations sociales ou aux pensions de retraite… elle revêt de multiples formes. L’une des plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“L’Urssaf va améliorer l’affichage des droits des indépendants”, promet son directeur général
Harry et Meghan, les dessous d'un business royal florissant
La Légion d'honneur de Jeff Bezos irrite la France insoumise
CAC 40 : la Bourse de Paris ouvre en hausse
La Chine veut créer des menaces fantômes pour déjouer les défenses américaines