Publicité

La fin de Airbnb dans une des destinations les plus prisée ? Vous avez jusqu’à 2029

PIXABAY

La première destination pour les visiteurs étrangers en Espagne a pris une décision forte. En effet, la ville de Barcelone, qui reçoit des millions de touristes par an, veut mettre un terme à la location d'appartements touristiques d'ici à 2029, comme rapporté par BFM TV. La raison ? Faciliter l'accès au logement des habitants, selon le maire de la ville catalane. Lors d’une conférence de presse, Jaume Collboni a expliqué que le Parlement avait autorisé la ville à «ne pas renouveler les licences des appartements touristiques». Cela permettra de «remettre 10 000 logements sur le marché de la location ou de la vente», a-t-il ajouté.

D’après la municipalité, les licences des appartements touristiques, renouvelées pour cinq ans en novembre, expireront au mois de novembre 2028. En théorie à partir de l’année suivante, «les appartements touristiques tels que nous les concevons aujourd'hui disparaîtront de la ville de Barcelone», a affirmé le maire socialiste. Ainsi, pour parvenir à ses fins, la ville veut utiliser un décret approuvé l'an dernier par le Parlement de Catalogne, qui réglemente le nombre de logements dotés d'une licence d'utilisation touristique dans les villes où la pression immobilière est la plus forte.

«La ville ne peut pas permettre qu'un nombre aussi élevé d'appartements soit utilisé pour l'activité touristique», alors que «la difficulté d'accès au logement et les effets négatifs de la surpopulation touristique sont évidents», martèle, dans un communiqué, le conseil (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Et si c’était le moment d’acheter ? Le pouvoir d'achat des acquéreurs en hausse de 5% depuis janvier
Boîte à clés : quelles sont les règles pour en installer dans la copropriété ?
Résidence étudiante : réservez vite vos chambres pour la rentrée, il n’en reste presque plus
Logement : réhabiliter les immeubles anciens, la solution pour sortir de la crise ?
Le marché immobilier au point mort depuis la dissolution de l’Assemblée nationale