La bourse ferme dans 1 h 37 min
  • CAC 40

    7 175,31
    +9,04 (+0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 228,06
    -13,06 (-0,31 %)
     
  • Dow Jones

    33 883,24
    -170,70 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0866
    -0,0045 (-0,41 %)
     
  • Gold future

    1 898,60
    -32,20 (-1,67 %)
     
  • BTC-EUR

    21 674,82
    -398,91 (-1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    537,87
    +1,01 (+0,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,78
    +0,90 (+1,19 %)
     
  • DAX

    15 398,86
    -110,33 (-0,71 %)
     
  • FTSE 100

    7 877,25
    +57,09 (+0,73 %)
     
  • Nasdaq

    12 077,24
    -123,58 (-1,01 %)
     
  • S&P 500

    4 145,34
    -34,42 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2133
    -0,0096 (-0,79 %)
     

Faux diplômes, CV embelli... un nouvel élu américain dans la tourmente

Jackson Lanier / Wikimedia Commons

La justice de l'Etat de New York a ouvert mercredi 28 décembre 2022 une enquête préliminaire sur les "inventions stupéfiantes" d'un parlementaire républicain fraîchement élu au Congrès américain, qui a reconnu avoir grossièrement menti sur son CV et qui est poussé à la démission. George Santos, qui a ravi un siège aux démocrates lors des élections législatives du 8 novembre pour la circonscription du comté de Nassau - une partie de Long Island à l'est de la ville de New York - avait confessé deux jours plus tôt avoir "embelli son CV". "Les nombreuses inventions et incohérences liées au parlementaire élu (George) Santos sont tout simplement stupéfiantes", a tonné dans un communiqué relayé par la presse locale new-yorkaise la procureure pour le district de Nassau Anne Donnelly.

Cette magistrate républicaine a défendu "les habitants de Nassau et d'autres régions de la troisième circonscription (qui) doivent jouir d'un représentant honnête et responsable au Congrès" à Washington. "Personne n'est au-dessus des lois et si un délit a été perpétré dans ce comté, nous le poursuivrons" en justice, s'est engagée la procureure. M. Santos a avoué n'avoir jamais travaillé pour les grandes banques américaines Goldman Sachs ou Citigroup, ni détenir de diplôme universitaire de la New York University (NYU), contrairement à ce qu'il prétendait. Ce fils d'immigrés brésiliens né à Queens, un des cinq arrondissements de la ville de New York, a toutefois catégoriquement balayé l'idée d'abandonner le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un employé d'American Airlines tué après avoir été "ingéré" par le moteur d'un avion au sol
Pourquoi la rentrée scolaire a-t-elle lieu mardi et non lundi ?
Santé : la grève des médecins libéraux reconduite jusqu'au 8 janvier
La Croatie devient le vingtième pays de la zone euro
Réforme des retraites : les partenaires sociaux reçus par la Première ministre mardi et mercredi