Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,10 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    54 926,68
    +1 214,12 (+2,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 251,65
    +53,08 (+4,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,58 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2989
    +0,0074 (+0,58 %)
     

Une des familles les plus riches du Royaume-Uni condamnée pour avoir exploité leurs employés de maison

Gettyimages

Ce vendredi 21 juin, quatre membres de la famille indo-britannique Hinduja ont été condamnés par un tribunal suisse à d’importantes peines de prison après avoir exploité leurs employés de maison indiens dans les environs de Genève, rapporte RFI. «Je suis sous le choc (...). J'ai le sentiment que le comportement a été jugé sur le plan moral et pas juridique», déplore l’un des avocats de la famille, Maître Robert Assaël. Ces derniers, par l’intermédiaire d’un communiqué, ont annoncé qu’ils allaient faire appel de cette décision : «La famille a pleinement confiance dans le processus judiciaire et reste persuadée que la vérité triomphera».

La justice genevoise a donc décidé de poursuivre les quatre membres de la famille Hinduja et ce, alors qu’un accord à l'amiable et secret avait été passé en cours de procès avec les trois employés qui les poursuivaient. Le père, Prakash Hinduja, et son épouse Kamal (75 ans) ont été condamnés à des peines de prison de quatre ans et six mois. Leur fils Ajay (56 ans) et leur belle-fille Namrata (50 ans) ont, quant à eux, été condamnés à quatre ans de prison chacun. La famille devra également verser 850 000 francs suisses (889 000 euros) au canton de Genève.

«Les mobiles des prévenus sont égoïstes» et ils étaient motivés «par l'appât du gain», a souligné la présidente du tribunal. Les peines sont finalement les mêmes que celles requises par le premier procureur Yves Bertossa. Ce dernier avait aussi réclamé la mise en détention du fils et de la belle-fille, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un avion 777 de Boeing fait demi-tour vers Amsterdam après un problème technique non-spécifié
Législatives : à une semaine du scrutin, Emmanuel Macron adresse une lettre aux Français
Arnaque à l’IA : le site Booking tire la sonnette d’alarme avant les vacances
Un gardien d’immeuble licencié à 2 mois de la retraite pour «dénigrement» à la télévision
Grèce : des touristes à l’origine d’un incendie en voulant faire un feu d’artifice à bord d’un yacht