Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 365,20
    +397,27 (+0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 380,37
    +49,47 (+3,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

La famille Le Pen vend sa villa de Rueil-Malmaison et réalise une très belle plus-value

Chesnot/Getty Images

Jackpot pour les Le Pen. La famille a réalisé une très belle plus-value en vendant sa villa située à Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine, selon les informations du magazine Challenges, jeudi 20 juin. Achetée il y a onze ans au prix de 720 200 euros, cette propriété de 300 m2 a été cédée à une société civile immobilière détenue à 80% par François Durvye, directeur général d’Otium Capital, et à 20% par le milliardaire Pierre-Édouard Stérin pour 2,5 millions d'euros.

La famille empoche donc un gain de 1,8 million en onze ans : 890 000 pour Jean-Marie Le Pen (propriétaire à 50%) et 445 000 euros pour les deux sœurs Marine Le Pen et Yann Le Pen. La transaction immobilière a eu lieu le 13 novembre 2023, précisent nos confrères. Si François Durvye a confirmé à Challenges cette vente, en revanche, Pierre-Édouard Stérin, lui, a affirmé «ne pas être au courant». En 2012, le clan Le Pen a acheté la villa avec une clause de réméré, rappelle BFMTV. L'ex-mari de Jany Le Pen était le propriétaire du bien entre 1965 et 1987 et avait négocié à cette époque la possibilité de le racheter au prix auquel il l'avait vendu en 1987, soit 2 millions de francs.

Et au terme d’une bataille judiciaire de vingt-cinq ans, les Le Pen remportent le droit d'activer le mécanisme. En décembre 2012, ils avaient ainsi payé 336 000 euros auxquels ils ont rajouté les arriérés de loyers de Jany Le Pen (384 200 euros) pour acquérir la demeure. Cette propriété est le domicile du fondateur du Front national, devenu (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le marché immobilier au point mort depuis la dissolution de l’Assemblée nationale
Infiltration, effondrement : le château des frères Bogdanoff est en ruines
Paris : la mairie réussit à interdire des locations Airbnb pour… nuisances sonores
Immobilier : la ligne 14 prolongée, le nouveau paradis des primo-accédants ?
Assurance habitation : découvrez dans quels départements elle est plus chère