Marchés français ouverture 40 min
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    27 818,66
    -412,38 (-1,46 %)
     
  • BTC-EUR

    42 253,83
    -5 456,49 (-11,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 400,86
    -162,97 (-10,42 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     

Epargne : ces Français qui profitent le plus des donations familiales

Mathieu BRUCKMULLER
·1 min de lecture
Billet de banque
Billet de banque

C’est une étude qui tombe à point nommé. Alors que le gouvernement réfléchit à alléger la fiscalité sur les donations, l’Insee fait le point ce mercredi sur ceux qui en profitent le plus.

Ainsi, en 2018, un peu moins d’un ménage sur cinq (18%) avait reçu une donation au cours de leur vie. Dans le détail, 52% des donations comprennent un bien financier (argent, assurance vie, valeurs mobilières) et 49% un bien immobilier (logement, terrain). Et si la moitié des donations reçues représentent moins de 30 000 euros, 19% sont de 100 000 euros ou plus.

La donation bénéficie aux plus aisés

Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que ceux qui donnent - les parents dans 87% des cas ou les grands-parents pour 9% - disposent d’un patrimoine conséquent : 613 000 euros en moyenne, près de trois fois supérieurs au patrimoine moyen de l’ensemble des ménages (239 000 euros). Alors certes, le fait de donner une partie de son patrimoine est à plus de 70% le fait de personnes âgées de plus de 60 ans. Mais même « à âge comparable, les ménages donateurs [ceux qui donnent, NDLR] sont en moyenne encore deux fois plus dotés que l’ensemble » dont le patrimoine moyen est de 309 900 euros, précise l’Insee.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : faut-il encaisser ou placer votre prime d'épargne salariale ?
- Epargne : ce que vous devez savoir avant d'investir sur les matières premières
- Bitcoin, dogecoin, ether... Ce que vous devez déclarer aux impôts