La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0797
    -0,0114 (-1,05 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 595,59
    -363,51 (-1,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Un drone de SpaceX a filmé le retour réussi des 2 boosters du Falcon Heavy

Falcon Heavy boosters
Falcon Heavy boosters

SpaceX a fait rentrer automatiquement les deux boosters du Falcon Heavy une fois sa mission terminée. Un évènement inhabituel, tant cette fusée est peu utilisée. Mais, cela va changer.

SpaceX enregistre un succès supplémentaire avec ses fusées. Un de plus, qui s’ajoute à la longue liste des réussites de l’entreprise ces derniers mois — en 2022, SpaceX a lancé l’équivalent d’une fusée par semaine et n’a connu aucun échec. Mais, le vol du 15 janvier revêt une saveur particulière : il s’agissait du vol d’un Falcon Heavy.

C’est une version ultra-musclée de la fusée Falcon 9 : le Falcon Heavy est le résultat d’un assemblage entre un lanceur de cette gamme, auquel on rajoute deux autres propulseurs de Falcon 9. Basiquement, le Falcon Heavy fournit une poussée trois fois plus importante, puisqu’il y a trois boosters au lieu d’un seul. C’est le lanceur le plus puissant du catalogue de SpaceX.

Falcon Heavy
Falcon Heavy

Pourtant, ce véhicule est très peu employé. On ne compte que cinq vols en tout depuis son inauguration en 2018 : deux missions en 2019, une autre en 2022 et la dernière le 15 janvier. Dès lors, on n’a que très rarement l’occasion de voir en vidéo le retour automatique des deux boosters latéraux, une fois le lanceur en haute altitude.

SpaceX est passé maître dans la récupération des premiers étages de ses fusées Falcon 9,

[Lire la suite]