La bourse est fermée

Un deuxième patient dans le monde atteint du virus du sida est déclaré guéri

En mars 2019, le professeur Ravindra Gupta, de l'université de Cambridge, avait annoncé que cet homme diagnostiqué séropositif en 2003 était en rémission, n'ayant montré aucun signe d'atteinte du virus depuis 18 mois. Le médecin avait toutefois alors appelé à la prudence, insistant sur le terme de rémission et non de guérison, demandant plus de temps.Un an plus tard, son équipe a franchi ce pas. "Nous suggérons que nos résultats représentent une guérison du VIH", écrivent-ils, après avoir testé des échantillons de sang, tissus, sperme.

'Il y a en aura probablement d'autres'

"Nous avons testé un nombre assez considérable de lieux où le virus aime se cacher et pratiquement tout était négatif", hormis quelques restes "fossiles" de virus non actif, a expliqué à l'AFP le professeur Gupta. "C'est difficile d'imaginer que toute trace d'un virus qui infecte des milliards de cellules a été éliminée", s'est-il réjoui.

À lire aussi — Une startup française a identifié une enzyme cruciale dans la lutte contre le Sida

Comme le "patient de Berlin", l'Américain Timothy Ray Brown considéré guéri en 2011, ce "patient de Londres" a subi une greffe de moelle osseuse pour traiter un cancer du sang, et reçu ainsi des cellules souches de donneurs porteurs d'une mutation génétique rare qui empêche le VIH de s'implanter, le CCR5. Le fait que la guérison du patient de Berlin soit restée isolée pendant près de dix ans laissait penser à certains que ce n'était qu'un coup de chance.

"Nos conclusions montrent que le succès de la transplantation de cellules souches comme traitement du VIH, pour la première fois rapportée il y a 9 ans pour le patient de Berlin, peut être reproduite", estiment les chercheurs qui espèrent désormais d'autres succès. "D'autres patients ont bénéficié d'un traitement similaire, mais aucun n'est aussi loin dans la rémission (...). Il y en aura probablement d'autres, mais cela prendra du temps", a commenté le Ravindra Gupta.

Une transplantation de cellules souches très risquée

En

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le lancement d'un iPhone moins cher est remis en cause par le coronavirus
Leclerc, Carrefour, Auchan... ils misent tous sur les produits d'occasion
Les astronautes qui partiront bientôt pour l'ISS ont été confinés plus tôt que prévu à cause du coronavirus
Les annonces de la Banque centrale européenne font sombrer la Bourse de Paris
Après Uber Eats, McDonald's s'allie avec Deliveroo pour étendre la livraison à domicile en France